Comment créer un blog quand on y connaît rien

comment créer un blog
Comment créer un blog

Tu es décidé à te lancer dans le monde du blogging, motivé comme jamais. Le seul truc, c’est que tu ne sais pas trop t’y prendre et aussi comment créer un blog. Du coup, ça te prend un temps monstre pour te lancer. Apprendre de la technique avant même de commencer n’est pas très motivant. C’est pourquoi, j’ai décidé de t’aider aujourd’hui à mettre ton blog en ligne. Nous allons voir les différentes étapes pour créer un blog grâce à ce tutoriel détaillé.

Sommaire
hide

Qu’est-ce qu’un blog ?

Avant de se lancer dans le tutoriel pour connaître le comment, j’aimerais t’expliquer qu’est-ce qu’un blog.

Un blog est un journal de publication. Ainsi, il permet de publier des articles, billets ou posts sur une thématique précise, sur une humeur ou un fait.

Les publications sont classées par ordres antéchronologiques (du plus récent au plus ancien). Les posts sont souvent datés et également signés du nom de l’auteur et rangés par catégories.

La publication a pour but d’être régulière contrairement à un site web dont le contenu change très peu.

Un blog peut être indépendant ou également relié à un site internet.

Sur le blog professionnel, il représente l’entrée d’un tunnel de vente, tunnel marketing ou également tunnel de conversion. Ainsi, il est chargé d’amener le simple visiteur à devenir prospect, puis client.

Il est ainsi très polyvalent et s’adapte de ce fait à tous les types d’activité.

Plutôt intéressant n’est-ce pas ?

cest-quoi-un-blog
C’est quoi un blog ?

Pourquoi créer un blog ?

Si tu te demandes l’intérêt d’ouvrir un blog, tu vas voir qu’il existe plusieurs sortes de blog selon l’objectif attribué. En effet, un blog peut servir a :

Informer

Le but n’est pas toujours de vendre directement, même s’il y a bien souvent un aspect commercial dans la démarche. De ce fait, on retrouve des blogs d’information dans plusieurs domaines :

  • touristiques.
  • Communales.
  • Sites vitrine.
  • Journalistique.
  • Associatifs.

Aider

Il arrive que certaines entreprises qui vendent un produit utilisent un blog comme support avec une série de tutoriels ou une FAQ. C’est rapide à mettre en place grâce à la gestion des catégories dans le blog.

Créer un blog et Générer des revenus

On utilise aussi un blog pour créer des sites de niche. Ainsi, c’est des sites spécialisés sur un type de produit particulier ou un service pour lequel l’administrateur du site touche une commission pour chaque vente. C’est ce que l’on appelle l’affiliation.

Le blog va servir à alimenter régulièrement le site de niche en articles, afin d’augmenter les positions dans le référencement naturel du site.

Le but de ce site est de générer automatiquement des revenus d’affiliation grâce aux commissions versées. Il est souvent complété par de la publicité qui ramène également des revenus au propriétaire.

Pour une entreprise

Pour une entreprise, créer un blog est une véritable opportunité. Ce canal de communication va lui permettre la publication de nombreux articles dans son domaine d’expertise, mais également de :

  • profiter du référencement : chaque article va amener un trafic qualifié sur le blog de l’entreprise grâce aux mots-clés au référencement naturel (SEO).
  • Attirer des nouveaux clients : l’entreprise va pouvoir toucher des clients au niveau mondial si elle le souhaite.
  • Faire connaître sa marque : les articles peuvent être partagés pour tout le monde.
  • Augmenter le branding : en publiant son expertise, l’entreprise augmente son image de marque.
  • Augmenter son chiffre d’affaires : créer un blog est un excellent moyen d’amener des personnes du statut de visiteur à celui de client. Il permet à la fois de présenter l’offre et de la vendre.
  • Faire des économies : le blog permet d’avoir un trafic naturel sur ses offres et services. Ce trafic est en plus gratuit. De ce fait, ça fait économiser de l’argent en publicité pour acquérir des nouveaux prospects.

Devenir blogueur pro

Certains entrepreneurs vont créer un blog et devenir blogueur professionnel à plein temps. Dans ce cas, il est utilisé pour vendre des services ou des produits numériques.

Il permet de nouer une relation avec un type d’audience précise pour maximiser le taux de conversion.

Pour un blog personnel public

Il arrive que l’on blog pour le plaisir de partager. Sans intention commerciale. C’est ce que l’on nomme les blogs personnels. On retrouve alors des articles sur des sujets variés. Par exemple :

Créer un blog privé familial ou personnel

Le blog peut être partagé en famille pour présenter des photos personnelles par exemple.

Mais il est parfois utilisé comme journal intime dans lequel l’auteur va vider son sac pour moins de solitude ou simplement pour la passion d’écrire.

Il est bien évident que le blogueur rend alors l’accès privé et qu’il n’est pas accessible au premier venu.

pourquoi créer un blog
Pourquoi créer un blog

1 : Trouver un sujet pour créer ton blog

Le choix du sujet de son blog est toujours délicat. Lorsque l’on s’engage dans le blogging, c’est pour des années. C’est pourquoi il y a quelques erreurs à éviter pour ne pas être déçu à l’arrivée et ne voir ses rêves qu’en carte postale.

Choisir un sujet qui n’est pas une passion

Vu de l’extérieur, un blog peut sembler rapide, mais aussi simple à faire en une heure par semaine.

Ce n’est malheureusement pas le cas.

Bien au contraire, un blog demande de l’implication et beaucoup de temps.

En effet, il faut être à la fois graphiste, community manager, rédacteur, marketeur, s’occuper du SAV et parfois être monteur vidéo ou encore présentateur.

Si tu choisis un sujet uniquement dans le but de faire de l’argent, il y a de fortes chances que tu arrêtes le blogging avant même d’encaisser tes premiers euros. Construire une communauté qui te fait confiance prend du temps.

Choisir un sujet qui ne te correspond pas peut vite devenir un enfer.

Il est difficile d’écrire chaque semaine ou de créer des produits sur un sujet pour lequel tu n’as aucun attrait.

La passion que tu as pour ton sujet va se retransmettre à travers tes contenus.

C’est pourquoi, si tu ne crois pas en ton sujet, ce sera difficile pour que les visiteurs croient en toi.

Choisir un sujet sans étudier le marché

Se lancer tête baissée sans étudier ton marché pour trouver le sujet de ton blog et une grave erreur. Si ta passion est trop originale, ça risque d’être difficile à te créer une audience et d’amener des visiteurs à lire les articles sur le sujet.

C’est pourquoi, une étude rapide sur la demande des internautes, le potentiel de monétisation et de la concurrence te feront gagner énormément :

  • en temps.
  • En énergie.
  • Pour la monétisation de ton projet

Un sujet qui a l’air bien

Construire un blog autour d’un sujet pour lequel on n’a ni connaissance, ni expérience n’est pas la meilleure solution. Les gens ne sont pas bêtes et se rendront également compte que tu n’es pas à la hauteur. Ça va se ressentir dans les visites sur ton blog et aussi d’un point de vue éthique, c’est un peu limite de proposer des formations sur lesquelles tu n’y connais rien.

Malgré tout, cela va dépendre de la façon dont tu te présentes. Lorsque j’ai commencé mon blog, je n’y connaissais rien. Je me suis présenté comme un débutant qui partage son apprentissage. Pour évoluer avec les lecteurs.

C’est une évolution plus lente, car il faut apprendre et retransmettre en même temps. Cependant, ça offre l’avantage de parler un langage de débutant avec des débutants. Et ça c’est un atout pour toi.

comment trouver un sujet de blog
Comment trouver un sujet de blog ?

Sur quel sujet bloguer lorsque l’on veut créer un blog ?

La meilleure solution pour avoir un plan de rédaction est de réaliser une mindmap de ta thématique. Une mindmap est un plan qui ressemble à un organigramme. Ainsi, tu pars de ta thématique principale est que tu commences à réfléchir aux différents sujets qui y sont liés. Voici un exemple en cours de réalisation :

mindmap
Créer une mindmap de sa thématique

Voici un tuto pour utiliser le logiciel :

Il faut aussi que tu commences à réfléchir aux produits que tu vas proposer pour t’adresser aux bonnes personnes.

Une fois ta mindmap établie, tu peux te rendre sur un logiciel comme Ubersuggest qui va te permettre les mots-clés correspondant à tes sujets.

Tu peux également utiliser un site comme Answer the puplic qui va te permettre de connaître les questions se posent les internautes autour de ton sujet.

Clique ici pour recevoir un guide qui va t’aider à trouver des idées d’articles.

Tu as également une autre ressource pour trouver des idées d’article. Comme cet article qui t’aide pour les titres ou cet autre article qui te détaille la méthode que tu peux utiliser lorsque tu manques d’inspiration.

2 : Choisir la plateforme pour créer son blog

Lorsque tu veux créer un blog, tu as le choix entre deux possibilités :

  • choisir un hébergement et installer WordPress gratuit ou un autre CMS.
  • Choisir une plateforme dédiée à l’hébergement de ton blog.

Ici, nous allons parler de la deuxième solution qui te permet d’avoir un site clé en mains.

Le blog est hébergé directement sur une plateforme spécialisée dans le blogging.

Ces plateformes ont des offres limitées, gratuites.

Bien sûr, le stockage est très réduit, mais aussi, souvent accompagné de publicités que tu ne peux supprimer qu’en prenant un abonnement payant.

C’est un bon choix pour des blogs perso.

Par contre, si tu envisages de faire de ton blog l’activité principale de ton entreprise, la solution d’installer WordPress gratuit sur un hébergement est la meilleure solution.

Ça apporte beaucoup plus de liberté au niveau de la personnalisation pour optimiser le code pour le référencement par exemple.

Tu peux cliquer ici pour télécharger la version gratuite de WordPress.

Voici une vidéo faisant un test sur 5 plateformes sur lesquelles tu peux avoir ton blog en ligne en quelques minutes. J’y teste les offres gratuites.

3 : Choisir un nom de domaine

Un nom de domaine est en fait, composé de deux éléments :

  • le nom du domaine.
  • L’extension du domaine.

Le nom de domaine

Pour choisir le nom de domaine, tu dois te demander dans quel but, tu destines ton blog.

  • Il peut être en rapport avec ton personal branding : dans ce cas, le nom du blog est un prénom et un nom.
  • Ça peut être un exact match domaine : le nom représente le thème du site, par exemple : cuiseur-vapeur.net.
  • Le nom peut être original : le nom n’a rien à voir avec l’activité, par exemple Apple.

Un exact match domaine apportera toujours un petit avantage. En effet, ça révèle une intention pour Google.

Les séparateurs

Tu as la possibilité de choisir un nom dont les différents mots sont séparés par un trait d’union, par exemple : cuiseur-vapeur.net.

Ou choisir un nom tout attaché, c’est plus simple pour donner l’adresse à quelqu’un, par exemple : cuiseurvapeur.net

L’extension

Pour choisir ton extension de domaine, la meilleure solution est de prendre celle qui correspond à ton pays. Pour moi par exemple, c’est le “fr”.

Si le “.fr” n’est pas disponible, tu peux alors choisir l’option “.net” adaptée pour les sites courants.

L’extension en “.com” est à réserver pour les sites à caractère commercial, comme une boutique en ligne par exemple.

Voici une vidéo explicative pour choisir ton nom de domaine :

4 : Choisir son hébergement web pour créer un blog

Avoir un blog toujours disponible et aussi qui s’affiche rapidement dépend en partie de l’hébergeur web que tu vas choisir.

Seulement, avec toutes les solutions proposées, il est parfois dur de s’y retrouver.

1) Les hébergeurs spécialisés WordPress pour créer un blog

Il existe des hébergeurs qui ce sont spécialisés dans le CMS (custom management system) WordPress.

Ils offrent WordPress pré installé, assurent la partie technique du blog et proposent une assistance en cas de problème. Les serveurs sont alors optimisés pour le blogging. WordPress.com par exemple.

Ces hébergeurs proposent un abonnement mensuel ou annuel pour leurs plates-formes. Ce n’est cependant pas la solution la mieux adaptée pour un blog pro. En effet, il arrivera tôt ou tard où les limites de ce système t’empêcheront de faire évoluer ton blog.

2) Le type d’hébergement

Le choix du modèle d’hébergement va dépendre en grande partie du trafic généré sur le blog ainsi que de la performance du serveur. On retrouve trois catégories d’hébergement :

  • l’hébergement mutualisé : l’hébergement est partagé entre plusieurs administrateurs. Les ressources fournies par le serveur varient en fonction de la demande des sites. Ainsi, il est possible que ça rame un peu parfois.
  • L’hébergement dédié : un serveur est dédié uniquement à ton blog. Ce qui assure les ressources maximales de serveur dédiées pour le site.
  • L’hébergement cloud : c’est un hébergement flexible qui s’adapte à tes besoins en stockage.

Pour commencer ton blog, le serveur mutualisé est certainement le meilleur choix. Il est toujours possible de changer de type d’hébergement si tu as besoin de plus d’espace ou de performances par la suite.

C’est aussi la solution la moins chère. OVH propose l’installation avec un module sur ton hébergement. Compte environ 100 € par an, pour installer ton site.

3) Les possibilités d’intégration

Comme je te le disais, un hébergeur comme OVH va te proposer plusieurs modules qui vont répondre à ton business. Ainsi, tu peux en un clique ajouter différents CMS :

  • Joomla.
  • Prestashop.
  • WordPress.
  • Dupral.

4) Les ressources serveurs disponibles

Tout le monde n’a pas les mêmes besoins au niveau des ressources du serveur.

Pour démarrer ton blog, l’hébergement de base suffi largement.

Cependant, si tu as besoin de plus d’espace de stockage ou encore que tu reçois de nombreuses visites sur ton blog, tu pourras envisager un serveur plus puissant et privé.

C’est pourquoi tu dois regarder les performances proposées si tu t’aperçois que ton site est difficilement accessible ou lent.

Le prix des hébergements va varier selon les ressources du serveur. C’est pourquoi, lorsque tu choisis ton hébergement, pense à regarder les différences de puissance des ordinateurs qui vont stocker ton site.

4) Le support technique

Avoir un bon support technique est toujours utile. Selon ton abonnement, l’aide au niveau de l’hébergement s’effectue 24 h/24 h immédiatement ou sous forme de tickets avec une réponse sous 24 à 48 heures.

Le support doit être réactif pour que tu ne restes pas sans blog pendant plusieurs jours sans rien pouvoir faire.

C’est pourquoi les grosses entreprises préfèrent créer leurs propres serveur pour ne pas dépendre d’une hotline pas toujours efficace.

5) La boîte mail

Lorsque tu achètes un hébergement, tu as le droit de créer une adresse mail dédiée à ton nom de domaine. Aussi, c’est une adresse qui aura la forme : contact@monsite.fr

Certains fournisseurs permettent d’en créer plusieurs. OVH intègre même un auto répondeur pour que tu puisses commencer des campagnes de mailing sans frais supplémentaires.

7) La sécurité

Autre point important, la sécurité. Ton hébergeur doit te proposer différents moyens de protéger ton site web contre les tentatives d’intrusion.

Pour cela, l’hébergement web va proposer un firewall, un certificat SSL, un anti-DDOS (connexion de masse à un serveur pour le rendre inaccessible).

8) La sauvegarde

Assure-toi que ton hébergeur web réalise des sauvegardes automatiques de la base de données. En général, c’est le cas.

Pour plus de sûreté, tu peux également télécharger des extensions WordPress qui vont te permettre d’effectuer tes sauvegardes par toi-même.

Ce serait dommage de perdre tout ton blog le jour où tu as un problème avec l’accès à ton site.

créer un blog avec wordpress
Choisir son hébergement web pour créer un blog

5 : Choisir un thème professionnel gratuit ou payant pour créer un blog

Une fois WordPress installé, tu as la possibilité d’installer un thème gratuit en choisissant directement ton thème dans WordPress.

Il existe aussi des sociétés spécialisées dans la vente de thème, comme la marketplace ThemeForest sur lequel tu auras un grand choix de templates. Je t’invite à lire l’article dans lequel je présente les meilleurs thèmes de ThemeForest.

Si tu veux un template qui soit professionnel et aussi gratuit, Envato propose un plugin pour cela. Voici un exemple en vidéo :

Il est important pour toi de faire le point sur les fonctionnalités dont tu as besoin pour choisir le thème adapté.

En effet, inutile de prendre un blog bourré d’options que tu n’utiliseras jamais.

Par contre, si ton choix est judicieux, tu pourras faire des économies dans l’achat d’extensions si cette option est incluse dans le thème.

L’intérêt est d’avoir un site qui s’affiche vite, sans options superflues. Il est toujours possible de changer de thème par la suite.

D’autre part, tu peux utiliser l’extension de WordPress qui s’appelle “Elementor” pour construire un site personnalisé. Voici un tutoriel qui t’explique comment créer ta page d’accueil avec Elementor :

Installation d’un thème

Pour ajouter un thème à WordPress, il faut se rendre sur son espace d’administration, sélectionner “Apparence“, puis “Thèmes“.

Tu peux alors choisir un modèle proposé par WordPress ou cliquer sur le bouton “Ajouter” pour sélectionner ton thème au format Zip sur ton ordinateur. Une fois l’installation terminée, il suffit d’activer le thème.

Remarque : il faut conserver le thème fourni par défaut “Twenty Twenty” dans WordPress. En effet, en cas de dysfonctionnement du thème téléchargé, WordPress va l’utiliser comme thème par défaut. Les autres thèmes installés doivent être effacés pour alléger WordPress.

6 : Configuration de base de WordPress

Tu as installé le blog et également un thème pour le rendre joli. Il va falloir maintenant t’occuper de sa configuration. Voici comment paramétrer WordPress.

Désindexer le blog

Tant que ton blog n’est pas prêt à mettre en ligne, je te conseille de ne pas le référencer sur les moteurs de recherche. Dans le panneau d’administration, sélectionne “réglages“, puis “lecture“, coche ensuite la case “Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site“. Une fois, la préparation de ton site terminée, n’oublie pas de décocher cette case. Cela évite d’avoir des pages référencées malgré toi.

Modifier les permaliens

Le permalien est le lien URL de tes pages. Par défaut, il comporte des chiffres. Afin de remédier à ça, clique dans “réglages” dans le menu de gauche et sur “permaliens” ensuite sélectionne “Titre de la publication” puis enregistre les modifications.

Personnaliser l’interface

Pour personnaliser le thème que tu as installé, tu peux aller dans le menu de gauche sur “apparence” puis ”personnaliser”. Tu vas pouvoir changer différentes choses comme le logo, la police de caractères, ton slogan, etc.

Réglages généraux

Dans les réglages généraux, tu vas pouvoir indiquer le nom de ton site, ton slogan, ton adresse mail d’administration, etc.

Il faut surveiller que les liens présents pour Adresse web du site (URL) et Adresse web de WordPress (URL) soient bien en HTTPS.

configuration de base de wordpress
Configuration de base de WordPress

Les plugins indispensables à installer lorsque tu veux créer ton blog WordPress

Voici la lise des extensions que je t’invite à installer sur Worpress pour partir du bon pied. C’est les plugins généraux et tu peux en choisir d’autres si ceux-ci ne conviennent pas.

Contact form 7 : ce plugin aide à la création d’une page “contact”. Le formulaire est intégré à une page à l’aide d’un code court.

Yoast SEO : ce plugin va t’aider à rédiger un article digeste pour tes visiteurs. Il permet de rendre agréable la lecture et améliore le référencement. Tu ne peux cependant pas te fier complètement au plugin pour référencer un article correctement.

Guten toc : cette extension va permettre de réaliser un sommaire pour ton article. Ainsi, les visiteurs peuvent se déplacer rapidement dans la page afin de lire la partie souhaitée.

Redirection : c’est le plugin que je te suggère d’installer en premier sur ton blog. Il permet en effet, de s’occuper de toutes les redirections de ton site automatiquement.

Shield sécurity : pour la sécurité de blog, Shield security s’occupe de tout. Ainsi, il va protéger ton blog des boots, des connexions répétées, surveiller ton administration, le code WordPress contre les changements, etc. Tu reçois un rapport régulier par mail des blocages qu’il a effectués. Tu peux également lancer un scan de ton blog pour vérifier les éléments de code qui ne sont pas d’origine.

Elementor : cette extension est un constructeur de page. De ce fait, tu vas pouvoir faire des belles présentations de mise en page au niveau de tes articles par glisser déposer.

GDPR Cookie Consent Banner : permet d’approuver l’utilisation des cookies.

Advanced Rich Text Tools for Gutenberg : un plugin qui permet de mettre tes textes en couleur.

WP rocket : améliore la vitesse de ton site. En compressant le HTML, le CSS et aussi le JavaScript. WP rocket s’occupe également du cache. C’est le plus performant dans cette catégorie. Il faut disposer d’un abonnement.

Yet another related posts plugin : YARPP ajoute des liens en bas de page pour relier les différents articles ensemble selon la pertinence pour gérer le maillage interne de ton blog.

Pixel Facebook : dès le départ, pense à mettre un pixel sur ton blog pour pouvoir faire de la publicité plus tard et commencer à récolter les données.

Really Simple SSL : permet de faire la redirection du http vers le https.

Site Kit by Google : le plugin officiel de Google qui permet d’installer la search console, Google analytics, Google Optimize, Page speed insight et également Adsense pour suivre les performances.

Thrive Leads : le plugin de capture de leads par excellence.

WP-Optimize : optimise la base de données et s’occupe de la compression des images.

Schema – All In One Schema Rich Snippets : ajouter les contenus enrichis, tu sais ? les petites étoiles jaunes.

Ajouter un plugin

Pour ajouter un plugin, il faut se rendre dans la colonne de droite du panneau d’administration et sélectionner “Extensions“.

Tu peux alors chercher un plugin en te servant de la barre de recherche ou importer un plugin en cliquant sur “Ajouter“. Tu dois ensuite sélectionner le fichier au format ZIP sur ton ordinateur pour commencer l’installation.

Voici également une vidéo qui t’explique comment installer Site kit by Google pour avoir toutes les analyses dont tu as besoin avec la Search console, Analytics, page speed insight, Optimize et Adsense :

7 : créer les pages indispensables pour créer ton blog

Voici les pages indispensables sur ton blog pour te présenter et être conforme à la loi.

La page “À propos”

Mine de rien, la page “à propos” est l’une des pages les plus consultés. C’est pourquoi il faut y apporter une grande importance. Elle doit à la fois, présenter ton activité et comporter un appel à l’action. Elle doit ainsi être accessible depuis le menu de navigation.

Les mentions légales

Les mentions légales doivent apparaître dès la mise en ligne lorsque tu vas créer ton blog. Elle indique les coordonnées du propriétaire, la gestion des données, etc.

Tu peux trouver un de générateur de mentions légales en ligne ici.

La page “Contact

Pour créer ta page contact, le plugin “Contact form 7” fera très bien l’affaire. Il suffit de placer un code court sur ta page.

Les CGU ou CGV

Selon ton activité, tu vas devoir faire des CGU (conditions générales d’utilisation) pour un logiciel ou des CGV (conditions générales de vente) pour la vente de produits ou de formations.

Clique ici pour accéder à un générateur de CGV ou ici pour les CGU.

La politique de confidentialité

Dans cette partie, tu indiques où sont stockées les données, qui les traites, ton affiliation Amazon, l’auto répondeur, ton pixel, le fait que tu traites des données avec Google, etc. Bien entendu, ça va dépendre de l’utilisation que tu fais des données, par conséquent, il n’y a pas de plan type. Cependant, tu peux déjà partir avec une bonne base en cliquant ici pour utiliser un générateur de politique de confidentialité.

être conforme à la loi avec un blog
Être conforme à la loi avec un blog

8 : Rédiger un article

Tu peux maintenant passer à l’écriture d’un premier article. Pour ça, tu dois te concentrer sur le persona que tu as défini.

Comme c’est ton premier article, prend le temps d’écrire quelque chose de pertinent, par exemple un guide. Tu n’es pas encore entré dans une cadence hebdomadaire de publication, tu as donc le temps pour bien documenter ton texte.

N’hésite pas à intégrer des images ou des vidéos. Tu peux aussi y ajouter des ressources téléchargeables sous forme de PDF.

Pour rechercher les mots-clés sur ta thématique, tu peux regarder cette vidéo tutoriel qui t’explique comment rechercher tes mots-clés avec Ubersuggest.

Lorsque tu auras ton mot-clé, tu peux utiliser des générateurs d’idées pour trouver ton titre ou un sujet.

Je t’invite également à lire ce post qui t’explique comment rédiger un article.

Tout ça va améliorer ton référencement ou SEO qui veut dire : “search engine optimsation” ou “optimisation pour les moteurs de recherche” en français.

Si tu veux savoir comment rédiger des articles SEO pour ton blog, j’ai la formation “Trafic generator” dédiée à ce sujet disponible ici.

9 : Le sitemap

Tu vas maintenant indexer ton blog : réglages -> lecture -> décoche la case “Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site“. Puis enregistre.

Lorsque c’est fait, tu peux te rendre sur la search console de Google en cliquant sur ce lien.

Il faut indiquer à Google que ton site existe. Par conséquent, tu vas ajouter une nouvelle propriété :

ajouter une propriété à la search console
Ajouter une propriété à la search console

Maintenant que ta propriété est installée, tu peux attendre simplement que Google vient voir tes articles si tu le veux. Il faudra attendre un petit peu, mais Yoast génère un sitemap automatiquement.

Si tu trouves le temps long, tu dois te connecter en FTP à ton blog pour y implémenter ton sitemap. Tout d’abord, voyons déjà dans cette vidéo où je te montre comment te connecter au blog avec connexion FTP :

Une fois connecté, tu vas sur un site qui génère un Sitemap, comme ici.

Tu récupères ensuite le fichier nommé sitemap.xml que tu intègres à la racine de ton blog.

Tu es fin prêt à inonder le monde de tes articles merveilleux.

10 : Ajouter un formulaire de capture

Si tu veux pouvoir vendre quelque chose ou encore te construire une audience solide à laquelle tu vas pouvoir proposer tes services, la capture de mails est capitale.

En effet, pour un blogueur pro, le but, c’est de récolter des leads (inscriptions).

Cela permet de proposer ses offres et prévenir lorsque quelque chose est publié sur ton site, Youtube, les réseaux sociaux, etc.

C’est donc un avantage certain pour te garantir des lecteurs même si tu comptes ne rien vendre. C’est INDISPENSABLE.

Pour cela, lorsque tu vas créer ton blog, tu vas créer une page qui contient un formulaire sur lequel les visiteurs pourront s’inscrire pour s’abonner à ta mailing liste.

Tu dois bien entendu disposer d’un auto-répondeur.

Pour créer tes formulaires, je te recommande vivement Thrives leads. Il est payant, mais sans abonnement. Tu le paies une fois et c’est pour toi.

Pour commencer avec un auto répondeur gratuit, je te conseille Mailer lite dont voici un tutoriel en vidéo :

11 : Créer un blog et se faire connaître

Il est maintenant l’heure de bouger ses fesses et aussi de crier au monde ton existence. Pour cela, pas de miracles. Tu dois être aux endroits fréquentés par ton persona.

Ainsi, réfléchi d’abord où tu peux le trouver. S’il a 50 ans, tu as peu de chances de le trouver sur TikTok par exemple. Tu n’as donc aucun intérêt à y faire ta promotion.

C’est pourquoi, tu n’as pas besoin d’être partout, mais simplement aux bons endroits.

Cela dit, il existe pas mal de solutions pour trouver du trafic. Je t’en ai listé quelques-unes.

se faire connaître
se faire connaître

Générer du trafic sur son site : 10 sources de trafic pour ton blog

J’ai regroupé pour toi les sources de trafic les plus utilisées. J’en mets une, à la fin, en bonus, dont personne ne parle. Elle va t’amener également du trafic qualifié automatiquement.

  1. Le référencement naturel ou SEO : pour cela, il faut apprendre les bases et être patient. Le référencement prend du temps. C’est pourquoi, compte au moins six mois.
  2. Le référencement payant ou SEA : si tu as de l’argent à investir ou dépenser, tu peux faire ce que l’on dit vulgairement, “du référencement payant” avec Google Ads et apparaître instantanément en première position sur Google.
  3. La publicité sur les réseaux sociaux : tu peux payer pour faire de la pub sur les réseaux sociaux comme Facebook, Pinterest, Instagram, etc. Et ainsi, attirer du trafic.
  4. Les vidéos YouTube : une chaîne ou faire de la publicité sur YouTube, c’est du trafic assuré.
  5. Les articles invités ou guest blogging : rédiger un article pour un autre blog afin de capter le trafic.
  6. Les réseaux sociaux : tu peux utiliser les réseaux sociaux pour te créer une communauté engagée qui viendra lire tes articles.
  7. Les forums, les blogs ou les groupes : en répondant aux questions qui touchent à ta thématique, dans les commentaires ou en apportant simplement de la valeur, tes posts vont ainsi te ramener du trafic.
  8. Créer un ebook : tu peux publier un ebook sur Amazon, mais aussi sur 1TPE, y mettre des liens vers ton site et amener des lecteurs vers ton blog.
  9. Rencontrer d’autres personnes : ne reste pas dans ton coin, dans des conférences, des séminaires ou du coworking tu vas pouvoir communiquer sur ton projet et également amener des visites sur ton site.
  10. Faire des lives ou des Webinaires : si tu n’es pas trop timide, c’est également une bonne source de trafic.

Et voici la petite surprise dont je te parlais. C’est aussi un bon moyen de recycler ton contenu.

Tu peux générer un trafic gratuit en créant un Powerpoint. C’est très rapide à créer et tu vas pouvoir de ce fait, le poster sur Slideshare. C’est un endroit où tu retrouves des tas de diaporamas. Il y a quelques règles à respecter, mais il arrive que des diaporamas dépassent les 100 000 vues. Ça appartient à Linkedin.

générer-du-trafic-sur-son-blog
Générer du trafic sur son blog

12 : La monétisation

Parlons un peu argent maintenant. Tu dois te demander comment gagner des revenus avec ton site pour aller boire de la Piña colada. Alors, voici quelques sources de monétisation que tu peux mettre en place.

Monétiser son blog avec 10 techniques efficaces

Monétiser son blog
Monétiser son blog
  1. la publicité : des bannières publicitaires ou d’articles sponsorisés.
  2. La vente de produits physique : des objets de toutes sortes.
  3. Les services à la personne : en tant que coach, consultant ou les micro-services.
  4. La vente de produits numériques : des vidéos, des audio, des photographies ou des ebooks.
  5. De l’affiliation : toucher une commission grâce à un lien d’affiliation disposé dans tes articles.
  6. La vente de liens : à éviter.
  7. Un espace membre : rendre payant une partie du blog, comme un forum par exemple.
  8. L’accès à un article : le visiteur doit payer pour débloquer la suite de l’article.
  9. Un accès privé : les journaux utilisent couramment cette méthode.
  10. La vente du site : si tu n’y crois plus, tu peux le revendre.

10 choses à faire sur ton site

les choses à faire sur un blog
les choses à faire sur un blog
  1. Capturer des leads, c’est tout l’intérêt.
  2. Écrire un contenu engageant, qui apporte de la valeur, tourné vers ton persona ou avatar client.
  3. Répondre aux commentaires.
  4. Créer un petit produit à vendre le plus vite possible.
  5. Être patient et aussi persévérant.
  6. Être régulier dans ses publications.
  7. Avoir un design propre et aussi une navigation agréable.
  8. Choisir une palette de 4 couleurs, pour son thème afin d’être reconnaissable et également choisir au maximales deux polices de caractères lisibles.
  9. Mettre une photo de toi.
  10. Apprendre le SEO.

10 choses à ne pas faire sur ton blog

Les choses à ne pas faire sur un blog
Les choses à ne pas faire sur un blog
  1. Ne pas capturer de leads, c’est pas bien.
  2. Rédiger des articles sans apporter de la valeur.
  3. Avoir un blog au design des années 80.
  4. Utiliser des couleurs partout : la sobriété, c’est le plus efficace.
  5. Avoir une police illisible : choisi un format de 18 ou 20 pixels. De même, évite la calligraphie.
  6. Utiliser des techniques black hat ou grey hat : c’est ton business, prend en soin.
  7. Publier selon ton humeur : il faut être régulier, planifie un calendrier éditorial.
  8. Centrer tes articles sur toi.
  9. Rester dans ton coin.
  10. Croire que c’est facile et qu’il n’y a pas grand-chose à faire.
comment créer un blog quand on y connaît rien
Comment créer un blog quand on y connaît rien

Summary
Comment créer un blog  quand on n'y connaît rien ?
Article Name
Comment créer un blog quand on n'y connaît rien ?
Description
Si tu ne sais pas par où commencer, nous allons voir ensemble comment créer un blog même si tu n'y connaît rien. Le blogging est devenu incontournable dans une stratégie de marketing. Que ce soit pour être blogueur pro ou encore pour une entreprise.
Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *