freelancer

Tu aimerais te lancer dans un business sur le web, peut-être en tant que freelancer, mais tu n’as pas de compétences particulières, voire la technique est une nébuleuse à tes yeux. Pourtant, tu sais au fond de toi qu’il y a un énorme potentiel pour qui veut bien s’en donner les moyens. L’argent est un souci également, investir dans un projet en temps et en argent sans être sûr de son aboutissant n’est pas dans tes priorités. Si je te disais qu’il y a moyen pour toi de te lancer dès demain sur internet et de parvenir à monter un business solide. Évidemment, il faut un certain travail et certaines qualités, voyons cela ensemble.

Une opportunité à part des autres : super freelancer

On peut trouver beaucoup d’opportunités pour faire des revenus 100 % en ligne. Parfois des bons plans, voire des très bons, mais parfois des mauvais. Généralement, cela tourne autour de quatre ou cinq thèmes majeurs :

  • La création et la vente de produits numériques
  • La publication de produits numériques comme une formation coaching, un logiciel auto-édition
  • Le secteur de l’affiliation
  • E-commerce
  • Le freelancing, comme développeurs designers par exemple
  • La bourse en ligne
  • La cryptomonnaie

Et d’autres modèles sans doute. Connais-tu celui de super freelancer ?

Un super freelancer c’est quoi ?

Ton rôle va être de vendre des services que tu vas faire sous-traiter. Cela reste encore très peu exploité sur la toile francophone alors que ça l’est beaucoup plus sur le marché anglophone.

En quoi cela consiste ?

Si on peut résumer ton travail, ton rôle va simplement consister à envoyer des e-mails chaque jour pour être contacté par des entreprises. Ces entreprises sont prêtes à payer des sommes plus ou moins importantes en échange de vrais services. Cela va contribuer à augmenter leur chiffre d’affaires grâce à une meilleure présence sur le web, un meilleur marketing, etc.

Ton travail en tant que super freelancer

Tu vas répondre aux différentes demandes de ces entreprises afin de les satisfaire. Elles seront donc ton client. Ensuite, tu vas pouvoir déléguer le travail à un freelancer que tu vas engager sur des plateformes comme Fiverr.com, network, freelancer.com ou encore 5euros.com. Le plus beau, c’est que tu n’avances jamais un centime de frais puisque le paiement des prestataires par lesquels tu sous-traites est toujours nettement couverts par l’acompte du client.

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de consulting en service web qu’on peut appeler aussi arbitrage en Be To Be puisque tu fais l’arbitrage entre un prestataire est une entreprise cliente.

Qu’est-ce qui t’empêche d’être super freelancer ?

Sans doute, tu te dis c’est trop facile, cependant, tu n’en entends pas parler. Simplement parce que beaucoup de gens n’osent pas se lancer. Voici les idées reçuent les plus courantes.

  • Ils pensent qu’il faut de l’expertise.
  • Que ça va demander beaucoup de travail
  • Que ça implique de passer des coups de fil
  • Qu’on ne les prend pas au sérieux par manque de crédibilité
  • Pourquoi les entreprises prendraient chez moi des services qu’elles pourraient avoir directement chez ces freelancer ?

Manque d’expertise

Tu n’as pas besoin d’avoir une expertise quelconque, tu dois t’assurer que le produit que tu vas livrer à ton client correspond à ses attentes, donc que le freelancer a fait du bon boulot dans le délai imparti. Imaginons que tu ne connais rien à la publicité Facebook et que tu prends un contrat publicitaire. Tu vas simplement t’occuper de savoir si la campagne est rentable ou non, tu n’as pas besoin de savoir comment faire la publicité. Pareil pour du graphisme, tu vas t’occuper de savoir s’il répond au cahier des charges, ce n’est pas toi qui vas le créer, etc.

Beaucoup de travail à fournir en indépendant

Comme tu vas le voir un peu plus loin, la technique pour trouver tes clients nécessite que très peu de temps. Le plus gros du travail est réalisé par les équipes que tu recrutes et les gains potentiels sont très élevés. Jusqu’à cinq chiffres par mois.

Je vais passer mon temps au téléphone à prospecter.

Comme tu vas le voir un peu plus loin, trouver tes clients ne nécessite pas de passer des coups de fil à un tas d’entreprises pour demander des contrats. Tu vas pouvoir trouver des clients qualifiés grâce à Google.

On ne va pas me prendre au sérieux

Cela va dépendre de ton approche au niveau des entreprises. Ici, le contact va se faire par e-mail, donc tu dois rédiger des e-mails professionnels et si possible avoir un site sur lequel les entreprises peuvent voir les services que tu proposes et qui permettent aux clients de se rassurer sur ton identité. Tu peux créer un site vitrine facilement avec WordPress pour une trentaine d’euros, hébergement compris.

Pourquoi on va utiliser tes services ?

Les agences web continuent sans problème à placer des contrats à deux, trois a cinq mille euros ou plus pour du référencement Google, pour une page Facebook professionnelle, pour la refonte d’un site web aux normes d’affichage sur les mobiles, etc. Il y a plein d’exemples pour améliorer sa présence et son marketing sur le web et pour lesquels plein d’entreprises continuent à payer des grosses sommes alors qu’elle pourrait avoir exactement la même chose sur des plateformes de freelancer.

Pourquoi ne font-elles pas appel à un freelancer ?

La réponse est simple. C’est que la plupart de ces entreprises, à de rares exceptions près, n’ont pas une grande connaissance du web. Elles n’ont pas vraiment une culture du web et en tout cas, pas aussi étendue que toi. Leurs activités consistent par exemple dans la coiffure, la restauration, des avocats, des chirurgiens esthétiques, les agents immobiliers, des salons de beauté. Bref, des entrepreneurs off-line tels que des professions libérales, des commerçants locaux, etc. Le web ce n’est pas leur cœur de métier. Ils préfèrent se focaliser sur ce qu’ils savent faire.

Autre raison pour ne pas faire appel à un freelancer

Tu auras toujours des clients qui vont préférer passer par quelqu’un comme toi, plutôt que d’aller chercher un prestataire pour si ou ça. Pour gagner du temps et pour la facilité. C’est plus simple pour eux de passer par une personne unique.

Répondre à un besoin

Ces entreprises ont le même but que toi, à savoir.

  • Développer leur business.
  • Attirer plus de clients, conquérir de nouveaux marchés et secteurs.
  • Réduire leurs coûts, réduire et leurs dépenses.

C’est en çà que tu peux, toi, les aider. En passant par des plateformes francophones comme 5euros.com, codeur.com ou même Fiveer.com et Freelancer.com. Tu peux trouver des prestataires francophones et leur faire réaliser des travaux que tu revends avec une belle marge sans jamais avoir à avancer un centime de trésorerie.

L’avantage de ce système

Comme tu l’auras compris, on peut facilement faire sous-traiter des super services et les revendre avec une belle marge tout en étant plus compétitifs qu’une agence web.

Comment trouver des clients et les convaincre ?

Tu ne vas pas chercher à convaincre, tu vas faire en sorte qu’ils vont se convaincre eux-mêmes grâce à une approche différente de celle des agences. Les agences web, généralement, achètent des fichiers d’adresses e-mail pour prospecter des entreprises. Les trois-quarts du temps ça fini dans la corbeille ou dans les spams, sans même être ouvertes. Tu as une à deux entreprises qui vont vraiment accrocher parce que ça tombe à pic.

Le bon message

Le message va tomber à un moment où l’entreprise se rend compte que, effectivement, elle a besoin de ce type de service et que jusque-là elle n’avait pas réagi. Elle avait ignoré peut-être un certain nombre de démarches, mais elle réalise maintenant que c’est important. Bref, tombé juste pile-poil au bon moment. Une a deux personnes pour mille mails, pour une agence, c’est plus qu’acceptable. C’est suffisant puisqu’elle envoie en masse. Chaque nouveau client dans leurs portefeuilles va ramener une moyenne de dix ou trente mille euros, voire plus par an si elle les travaille bien.

Des sociétés non satisfaites

À côté de ça, beaucoup seraient prêtes à réagir s’ils étaient approchés d’une façon différente. Plus personnalisée. D’une façon qui les amène à prendre eux-mêmes conscience qu’ils n’ont plus une seconde à perdre pour agir. Même avec un budget limité. Avec le sentiment qu’ils ont absolument besoin de toi, de ton service et non pas l’inverse. C’est ce type d’approche que l’on va préférer utiliser si on veut développer un business en mode arbitrage. Évidemment, on ne va pas envoyer des e-mails personnalisés un par un à cent mille personnes.

La technique d’approche

On va pouvoir se focaliser sur une audience ultra ciblée d’entreprises qui cherchent déjà à améliorer leur présence sur internet. À mieux développer leur marketing, etc. Et qui ont un budget pour ça.

Comment trouver des entreprises qui cherchent tes services ?

Tout simplement là où elles investissent. C’est-à-dire dans les publicités genre Adword, Facebook ou autres. Tu vas dans Google et tu tapes un mot-clé genre « plombier Paris ». Il y a des milliers et des milliers de possibilités avec tous les types d’entreprises locales, commerces locaux, en tapant simplement le nom du métier. On va regarder surtout ceux qui font activement de la publicité. Autrement dit, les annonces. Le coût par clic pour un plombier à Paris peut atteindre plus de trente euros le clic. Ces entreprises sont prêtes à payer de fortes sommes en publicité pour rediriger les visiteurs vers leur site.

Trouver les bons clients

Tu vas cliquer sur chaque publicité et regarder les sites de ces entreprises. Tu vas voir que les sites des artisans sont souvent des vieux sites non adaptés aux normes d’aujourd’hui, ils ne vont pas s’adapter à la taille de l’écran (responsive) ou encore ne vont pas avoir une optimisation mobile ou une connexion sécurisée. Peut-être qu’ils n’ont pas de capture de mail, donc pas de communications avec les visiteurs qu’ils paient.

Ton analyse en tant que Super freelancer

Tu imagines bien qu’ils auraient de bien meilleure conversion avec un site conforme aux normes d’affichage et de sécurité. Pour prospecter ces entreprises-là, tu vas utiliser une approche diplomatique, mais les mettre face aux réalités. Il y a différentes approches pour ça.

Les avantages pour ton client

Ton client va payer plus cher que chez un freelancer directement, mais va gagner du temps en recherche, en comparaison, quel prestataire est bon ? Lequel est moins bon ?, etc. Il va avoir directement la qualité. Parce que tu auras déjà fait le travail de recherche pour lui en sélectionnant les meilleurs prestataires. Sachant qu’en plus, ton client n’a pas besoin de savoir que ça vient d’un prestataire externe puisque le seul interlocuteur, c’est toi. Du début jusqu’à la fin.

L’objectif du client

Ce qui l’intéresse ton client au final, c’est que le travail soit bien fait bien et délivré à temps. Sans pour autant que cela lui coûte une fortune. Toi au passage, tu réalises une belle marge tout en étant beaucoup plus intéressant qu’une agence web. Tu n’as pas les frais de locaux, de staff, etc. C’est un scénario gagnant-gagnant pour le client et pour toi.

Exemple de services super freelancer :

imaginons un site qui a besoin d’être adapté aux mobiles, c’est un service que tu peux faire réaliser pour 80 à 100 euros par un prestataire pour de la top qualité et que tu vas pouvoir revendre de 500 à 800 euros là où la plupart des agences vont facturer 1500 à 3000 euros, voire plus. Du coup, tout le monde est content. Ton client obtient un site beaucoup plus présentable pour un rapport qualité-prix supérieur. Toi qui fais une super marge au passage et un freelancer qui fait une vente. Tout le monde y gagne. C’est la magie de l’arbitrage de services sur internet.

Participer en postant un commentaire :

Votre adresse mail ne sera pas publiée.