Comment optimiser son référencement naturel sur WordPress

optimiser son référencement

Dans cet article, vous allez découvrir une liste de 10 points de contrôle SEO détaillée, qui va vous aider à augmenter le trafic organique sur votre blog. C’est une méthode efficace pour optimiser son référencement naturel sur WordPress. Cela vous assure de ne rien oublier qui pourrait nuire à votre classement dans la serp du moteur de recherche de Google. Si vous avez des problèmes avec la position de vos pages dans les résultats de recherche, alors cet article est fait pour vous. L’optimisation d’un blog prend beaucoup de temps. C’est pourquoi, il est important de débuter dans des bonnes conditions pour ne pas avoir à y revenir plus tard.

Sommaire :

1 – le sitemap pour optimiser son référencement naturel

La première chose que vous devrez faire pour bien référencer vos pages est de créer un sitemap. Un sitemap sert à dire aux moteurs de recherche où trouver le contenu important sur votre site afin qu’ils puissent facilement explorer et aussi indexer vos pages. Il est créé automatiquement avec le plugin Yoast SEO.

Maintenant, si vous n’utilisez pas WordPress ou préférez ne pas utiliser Yoast il y a des tonnes de générateurs de sitemap que vous pouvez trouver sur le web. Celui que j’utilise s’appelle XML Sitemaps Generator.

2 – Créer un fichier Robots.txtpour le référencement WordPress

Un fichier robots.txt est important, car il donne des instructions aux moteurs de recherche pour leur indiquer où ils peuvent et ne peuvent pas aller sur votre site. Par exemple, vous pouvez ne pas vouloir qu’ils explorent certaines pages ou des répertoires de votre blog, comme un panier de commerce électronique ou des flux RSS par exemple.

Pour ajouter votre fichier robots.txt, si vous n’en avez pas, je vous conseille d’aller lire la méthodologie sur Google sur la création d’un fichier robot.txt pour optimiser son référencement naturel. Une fois créé, celui-ci devra être placé à la racine de votre blog, là où se situe votre fichier index.html entre autres.

3 – Configurer Google Analytics

Google Analytics peut vous donner des informations utiles, des données sur la façon dont vos visiteurs interagissent avec votre site Web, pour analyser par exemple les taux de rebond et le temps sur la page. Il peut vous donner une idée sur l’expérience utilisateur et l’engagement.

4 – Google search console

La search console est un outil indispensable pour tous les webmasters. Vous pouvez suivre votre performance et voir les mots-clés que vous êtes en train de placer. Vous pouvez également suivre vos backlinks, désavouer des liens, modifier votre fichier robot.txt, envoyer un sitemap.xml etc.

5 – La recherche de mots clés pour optimiser son référencement naturel

Il y a beaucoup de façons d’aborder la recherche des mots-clés pour optimiser son référencement WordPress. Il y a certains fondamentaux auxquels chaque page devrait répondre. Trouver un mot-clé primaire cible pour votre page.

Tous les articles créés ont une page principale cible. Le secret pour trouver le bon mot-clé primaire est d’utiliser un outil de recherche de mots-clés. Par exemple keyword finder. Vous verrez le volume de recherche, le score de difficulté ainsi que diverses mesures de référencement pour le mot-clé.

Vous pouvez faire une évaluation de l’intention de recherche. L’intention de recherche signifie la raison qui est cachée derrière la recherche. Google est vraiment bon pour vous aider à faire cela. Il suffit de rechercher le mot clé principal que vous souhaitez classer pour ensuite regarder les meilleurs résultats pour évaluer l’intention de recherche.

 

résultats de recherche Google sur la requête "SEO"

 

Vous pouvez ainsi regarder les types de pages qui sont classés et le format qu’ils utilisent. Comme vous pouvez le voir ici, ce sont les types de pages qui se classent pour le mot-clé SEO. Ils semblent surtout correspondre à des articles hybrides, entre des listes et des tutoriels. Vous pouvez le déduire par les titres.

Maintenant, si vous deviez créer une page produit vendant un référencement WordPress, alors vous ne seriez probablement pas classé parce que vous ne correspondez pas à la recherche d’intention. Une fois que vous avez l’intention de recherche, vous aurez envie de regarder les requêtes liées à votre sujet.

Le premier endroit où vous pouvez voir cela est l’auto-complétion de Google. Pour cela, il suffit de taper votre mot-clé principal dans la barre de recherche Google et prendre note des autres requêtes de recherche pertinentes.

Autres lieux où regarder, la boîte dans les résultats de recherche, ainsi que les recherches connexes au bas de la page.

intentions de recherche proposées par Google

recherches associé proposées par Google

 

Lorsque dans les recherches associées et les questions liées, ici à la création d’un blog, des termes apparaissent dans les deux endroits, il serait intéressant de les inclure dans votre article. Vous pouvez ensuite explorer à travers ces deux rapports, plus d’idées de mots-clés pour optimiser son référencement WordPress et vérifier les métriques de ces mots-clés, comme le volume de recherche, la difficulté, etc.

Il est possible de trouver d’autres questions posées en déroulant les différents onglets.

Lorsque vous aurez suffisamment de données, vous devriez avoir une idée forte de ce que votre contenu devrait être. Les questions que vous devriez répondre et des sous-thèmes pertinents pour vos articles. De cette manière un même article sera référencé pour de nombreux mots-clés. C’est une bonne façon d’optimiser son référencement WordPress.

L’un des principaux ingrédients d’un classement élevé pour de nombreux mots-clés est des liens, mais une partie tout aussi importante est le contenu. Heureusement, vous pouvez trouver des sous-thèmes à couvrir en regardant les mots-clés dans les pages les mieux classées et déjà positionnées.

Faites votre mieux pour couvrir le sujet en utilisant les données et évaluer vos chances de classement dans Google. Afin de comprendre vos chances de vous classer, vous aurez besoin de mesurer le référencement naturel du meilleur classement des pages sur Google. Sinon vous aurez juste une estimation très générale.

6 – Les URL de ses articles ou de ses pages pour optimiser son référencement WordPress

Les pages avec une URL courte sont mieux classées que celles avec des URL plus longues. On retrouve généralement des URL comprise entre 15 et 17 caractères dans les premières positions de Google. Maintenant, ce n’est pas la place assurée. Une manière simple de choisir votre URL est de la définir comme votre cible de mot-clé primaire. Par exemple, un article de blog s’appellerait « 75 actions pour votre référencement WordPress » pourrait être « https://domain.com/astuces-seo/ ». Ainsi, c’est court et tout le monde peut comprendre le sujet de l’article dans l’URL.

7 – Le titre de vos articles

Assurez-vous d’avoir une balise de titre convaincante et une méta description. Il est en général conseillé, pour optimiser son référencement naturel, de mettre votre mot-clé cible dans le titre et la description. Les mots-clés exacts dans le titre et la description ne sont pas en corrélation avec la position de classement. La chose la plus importante à propos de votre titre est qu’il attire un clic et vous amène du trafic. 26 % des pages en première position disposent d’un mot-clé cible dans le titre, mais aussi 45 % des premières positions proposent des mots-clés dans leur description.

8 – Ajouter des informations ressources internes et externes pertinentes

22 % des pages Web qui pointent vers des DR70+ externes ont un rang supérieur à celles qui ne le font pas. La notation DR70 est un metrix utilisé par ahref, qui permet de noter la notoriété d’un domaine. Selon les logiciels utilisés, vous pouvez rencontrer différentes notations pour cette valeur. Voici les différents metrix et les valeurs minimales que le domaine doit avoir pour être considéré comme un bon lien externe.

  • Ahrefs – DR de 35+ (Domain Rating)
  • Majestic – TF de 20+ (Trust Flow)
  • Moz – DA de 20+ (Domain Authority)

Pour les niches avec de la compétition :

Ajoutez des liens internes, vers des pages pertinentes, à votre article. Un moyen rapide de trouver ces pages est d’aller sur Google et d’utiliser la barre de recherche dans laquelle vous tapez la ligne suivante :

site:monsite.fr/blog « mot-clé »

Vous remplacez « monsite.fr/blog » par l’adresse où se trouve vos articles et vous indiquez votre mot-clé entre guillemets. Ainsi, Google va vous lister tous les articles de votre blog qui contiennent votre mot-clé. Il suffit de visiter ces pages et aussi d’ajouter des liens internes avec un texte d’ancrage pertinent.

Pour améliorer le choix des pages vous pouvez utiliser le plugin ahref SEO toolbar ce qui va vous permettre de connaître les pages qui ont le plus de « puissance ». Pour cela, sélectionnez les pages avec l’UR le plus élevé. La « puissance » de ces pages va venir « pousser » votre article, augmenter sa position dans la SERP (les résultats de recherche) et également augmenter la vitesse à laquelle votre page va être visitée par le crawl (les « robots » de Google utilisés pour l’indexation des pages).

9 – Contrôle du contenu

Choisir un sujet avec une recherche élevée au haut potentiel de trafic et en faire une page de base pour optimiser son référencement naturel (on-page SEO) est important, mais tous vos efforts seront vains si votre contenu n’est pas à la hauteur. Voici quelques petites choses vous pouvez ajouter à votre liste de tâches lors de la création de votre contenu.

Écrire une introduction engageante

Le but de l’introduction est de faire savoir à vos lecteurs qu’ils sont au bon endroit et que votre page va résoudre la raison pour laquelle ils sont là. Commencez rapidement avec quelque chose qui résonne avec le lecteur, qui construit la confiance ou la crédibilité et promet une solution au problème du visiteur.

La compréhension visuelle pour optimiser son référencement naturel

Cela correspond au lecteur qui atterrit sur votre page, la première chose qu’il va faire et comment il va regarder votre page. S’il atterrit sur un grand pavé de texte avec une petite police de caractères, il va probablement quitter votre site. Pour une bonne lecture sur tous les supports, prévoyez une police d’environ 18 pixels pour les polices courantes pour que votre texte soit bien lisible.

Dans la mesure du possible, écrivez des phrases courtes et des courts paragraphes. Ajoutez également des images pour séparer les paragraphes. Ne vous contentez pas de jeter des photos pour l’intérêt de créer un visuel (chose que je fais parfois), mais faites un effort pour créer ou trouver des images qui amélioreront l’expérience de lecture. Par exemple, des graphiques ou des captures d’écran qui aident à illustrer un point ou à alléger la lecture. Cela aidera à augmenter vos chances de transformer les visiteurs en lecteurs.

La compréhension a la lecture

Aux États-Unis, selon une étude, 50 % de la population lisent en dessous d’un niveau de huitième (équivalant à la 4e en France).

 

niveau de lecture aux usa

La France n’est pas la meilleure élève en lecture non plus. Ce qui signifie que si vous écrivez à un niveau supérieur, la majorité, des personnes ne liront pas votre texte. Les plugins comme Yoast ou Rank Math permettent de voir le niveau de votre texte, vous avez un score de lisibilité. J’avoue que j’ai du mal là-dessus, pourtant, j’essaie de faire simple. Si vous êtes du genre à écrire académiquement et luttez pour baisser votre lisibilité, écrivez comme vous parlez.

S’assurer que votre contenu résout la raison de la requête recherche

Un excellent contenu est un contenu qui résout le problème d’un utilisateur. Par exemple, si vous avez un article sur « 17 conseils de productivité », travaillez sur des choses comme « dormir moins » et « faire un planning ». Prenons l’exemple de quelqu’un qui fait une recherche de conseils de productivité. Probablement qu’il veut quelque chose à mettre en pratique et passer à l’action. Il veut savoir comment il peut mesurer si son niveau de productivité augmente. Mais, également, si votre contenu résout son problème d’origine et répond à la question qui pourrait venir.

Assurez-vous d’avoir des backlinks

Pour optimiser son référencement naturel et le classement de ses pages, il faut une stratégie de backlinks vers les articles que vous voulez booster dans les moteurs de recherche. Une solution par exemple est d’utiliser ubersuggest et de regarder les liens retour de vos concurrents ou encore de créer des articles invités. Plus vous aurez des liens de qualité, plus votre contenu sera mis en avant s’il est qualitatif.

10 – Améliorez la vitesse de votre blog pour optimiser son référencement WordPress

Vous disposez de beaucoup d’outils qui vont vous permettre de détecter les différents problèmes que vous pouvez avoir sur votre site. Rank Math permet par exemple d’attribuer un score à la vitesse de votre blog. Il vous signale aussi les problèmes à corriger. Vous avez le logiciel Screaming frog SEO spider qui vous permet aussi de régler un tas de problèmes. Pour ma part, j’utilise « SEO redirection premium » qui redirige automatiquement tous « les pages fantôme de WordPress ». « WP rocket » pour l’optimisation générale au niveau du code et des images.

Google PageSpeed ​​insights sert à mesurer la vitesse d’une page pour optimiser son référencement WordPress. C’est un facteur très important pour votre site. Lorsque vous entrez l’URL d’une page, Google vous affiche toutes les actions à effectuer pour en augmenter la vitesse de chargement. Essayez de résoudre ces problèmes.

Il est indispensable que votre site s’adapte aux mobiles. Google a un outil de test mobile que vous pouvez utiliser pour voir votre compatibilité mobile. Il suffit d’entrer l’URL que vous voulez tester et il va vous dire si votre page est compatible mobile.

Autre chose à vérifier, les liens cassés externes ou internes avec la search console de Google. Si quelqu’un clique sur un lien et finit sur une page cassée, alors c’est une mauvaise expérience utilisateur. C’est pourquoi je recommande d’utiliser un outil pour vous aider à identifier ces problèmes. Ensuite, abordez-les un par un.

Leave a Reply

Your email address will not be published.