référencer-son-blog-sur-google

Nous allons passer en revue une liste de choses faciles à mettre en place et importantes pour bien référencer son blog sur Google et qui peuvent faire beaucoup de différence.

Mise en place correct des permaliens pour référencer son blog

Dès la création de votre blog, il est important de changer les permaliens sur votre blog WordPress. Avant même d’avoir rédiger le moindre article.

Le permalien est l’élément qui se trouve derrière le nom de domaine de votre site dans l’adresse URL de vos pages. Comme ceci :

https://webmarketing-debutant.fr/categorie/mon-article-de-blog

Afficher la catégorie est un choix, à vous de voir si c’est adapté pour vous. Le fait de changer les permaliens sur un blog déjà actif va changer toutes vos URL de vos publications. Vous devrez alors refaire le maillage interne de vos articles, car les liens ne seront plus les mêmes.

De même, les liens externes qui pointent vers l’article entraîneront une erreur 404 (page introuvable) si vous n’avez pas fait les redirections correctement.

Pour avoir un bon référencement de votre blog et vous éviter des problèmes par la suite, pensez à changer cela dès le début selon cette méthode :

  1. Dans le menu gauche WordPress, cliquez sur « réglage »
  2. Sélectionnez « permaliens »
  3. Cochez  » Titre de la publication »

Vos mots-clés pourront ainsi s’afficher dans l’URL de vos articles.

Choisir un bon thème et référencer son blog sur Google

Lorsque l’on crée son premier blog, une fois celui-ci installé, on a tendance à prendre le premier thème (habillage du blog) que l’on trouve, juste parce qu’on le trouve joli.

C’est une grosse erreur. Avant de choisir votre thème, prenez le temps de réfléchir aux besoins que vous avez. Choisir un mauvais thème qui n’est pas adapté à votre business peut vous amener à passer des heures à essayer d’avoir quelque chose qui correspond à vos besoins.

Pour que votre thème se charge rapidement et référencer son blog, le mieux est d’éviter au maximum de télécharger des plugins. Ainsi, prévoyez les fonctions directement dans le thème tout en évitant les options inutiles.

Lorsque vous ajoutez des plugins sur votre blog, vous devez les maintenir à jour pour éviter les incompatibilités et les conflits qui peuvent survenir. En prenant un thème adapté, vous limitez les problèmes futurs.

Si le thème que vous avez choisi vous prend des heures pour obtenir ce que vous voulez, c’est qu’il n’est pas adapté. Choisissez également un thème qui est responsive (s’adapte aux écrans), optimisé pour le SEO (référencement sur les moteurs de recherche) et agréable pour le visiteur et la navigation.

Tester votre PageSpeed ​​pour votre référencement

Une autre chose importante pour votre blog consiste à avoir un blog qui se charge rapidement. Cela doit être également un point clé dans le choix de votre thème de blog.

Quoi de plus désagréable que d’avoir l’impression d’une connexion bas débit sur chaque page que l’on visite? De regarder une image qui s’affiche ligne par ligne avec un suspens digne des superproductions hollywoodiennes.

La vitesse est souvent négligée pour référencer son blog sur Google, car les personnes qui vont sur leur propre blog ne voient pas de problèmes. C’est normal, car le site est mis en cache (mémoire) sur leur navigateur et donc des éléments sont déjà disponible pour l’affichage de la page, comme des images par exemple.

Pour vérifier la vitesse réelle d’affichage de vos pages, Google met à votre disposition un outil appelé  » PageSpeed Insights « . Vous pouvez tester pour les appareils mobiles ou les ordinateurs.

Lorsque vous entrez une URL, Google va la tester, puis vous donner un rapport complet afin de vous aider à mettre en place les actions d’optimisation.

La vitesse d’un site est un élément important. Le temps de chargement de vos pages ne doit pas excéder trois secondes. Dans un premier temps, vous pouvez regarder si le ralentissement de vos pages n’est pas dû à un plugin. Pour cela, activez les plugins un à un en faisant des tests sur votre page.

Si l’un d’entre eux provoque un ralentissement, supprimez-le et trouvez un autre plugin adapté à la configuration de votre blog.

Nettoyer votre barre latérale

Par défaut, WordPress met tout un tas de widgets (bloc d’affichage) dans la colonne de gauche. Faire un tri dans l’affichage rend votre blog plus agréable. Vous pouvez, par exemple, mettre un extrait de votre ‘a propos’, une ou deux formations en avant ou encore un opt-in pour permettre aux visiteurs de s’inscrire à votre mailing list.

Ainsi que les catégories de votre blog si c’est nécessaire. Essayez d’être minimaliste bien que cela n’a aucun impact pour référencer son blog sur Google.

L’un des moyens à votre disposition pour vérifier si votre colonne de gauche est pertinente est d’utiliser un logiciel de  » heatmap « . C’est un logiciel qui va vous permettre de voir les intérêts de vos visiteurs sur votre blog en réalisant une carte thermique de celui-ci.

Avec ce type de logiciel, vous saurez si votre colonne de droite est un point chaud ou s’il n’a pas d’intérêt. Vous pourrez ainsi optimiser votre mise en page.

Utiliser des images à votre avantage pour référencer son blog sur Google

Une des choses souvent négligées également, les images. Google dispose d’un moteur de recherche d’image. Sur mon blog, le trafic représente environ 5% des personnes, ce qui n’est pas négligeable.

Il y a plusieurs choses qui permettent à une image d’être bien référencée sur les moteurs de recherche comme Google.

  1. Avoir une image originale et unique.
  2. Un nom compréhensible : « comment-gérer-son-budget.jpg » plutôt que « budget724.jpg ».
  3. Remplir la balise « alt » qui donne un texte alternatif adéquat si l’image ne s’affiche pas.
  4. Un titre adéquat à l’image.
  5. Remplir la description comme si vous expliquiez l’image à un mal voyant.
  6. Compléter les Métadonnées de l’image (sur Windows uniquement).
  7. Avoir une image en rapport le contenu (article) dont elle provient.

Optimisation pour les mobiles

Une majorité de votre trafic va provenir des mobiles. Certains thèmes s’adaptent uniquement à l’écran tandis que d’autres proposent une navigation différente et adaptée pour les mobiles.

Pensez à vérifier l’affichage sur un mobile ou une tablette afin de voir si vos articles sont facilement accessibles. Il vaut mieux avoir l’article qui s’affiche en premier, puis la colonne de droite que l’inverse par exemple.

N’oubliez pas non plus de tester la vitesse de votre blog sur les smartphones et d’optimiser ça si c’est nécessaire pour améliorer votre référencement.

optimiser son référencement sur smartphone

Améliorer le vieux contenu

Les articles qui datent de quelques mois sont maintenant positionnés sur Google. Vous pouvez essayer d’augmenter leurs positions en retravaillant certains points de l’article déjà publié.

Faut-il écrire un nouvel article ou optimiser un ancien pour référencer son blog sur Google ?

Tout va dépendre de l’article en question. S’il n’est pas bien positionné, vous avez tout intérêt à reprendre depuis le début en rédigeant un nouvel article.

En général plus votre classement est faible, plus vous avez du travail et des efforts à fournir pour remonter dans les moteurs de recherche. Changer une grande partie d’un article va le réindexer et cela peut le rendre définitivement invisible.

A la place de perdre votre temps sur l’article, il est sûrement préférable d’écrire d’une autre façon dans un nouvel article mieux optimisé pour référencer son blog sur Google.

En revanche, s’il est déjà bien positionné, vous pouvez essayer de faire quelques modifications pour augmenter vos positions. Cependant, vous ne devez changer que très peu de choses à la fois dans votre article afin d’éviter une réindexation de votre page.

Cela pourrait avoir un effet totalement inverse de vos espérances et plonger votre article bien référencé aux oubliettes.

Aussi faites vos modifications et attendez au moins un mois avant d’en faire des nouvelles. L’avantage de cela c’est que vous pouvez avec le moindre effort acquérir davantage de trafic sur votre blog.

Connaître vos caractéristiques de formatage pour référencer son blog sur Google

J’ai eu du mal à me mettre à la nouvelle version de WordPress. Loin d’être parfait, l’éditeur  » Guntenberg  » à tout de même quelques avantages par rapport à la version dite  » classique « .

Nous avons maintenant une structure d’article beaucoup plus performante. Les options disponibles peuvent suffire à vous passer des plugins de construction de page comme Elementor.

Bien sûr, vous avez moins d’options. Cependant, si vous avez choisi le bon thème et que vous maîtrisez Guntenberg vous pouvez créer de belles mises en page sans constructeur supplémentaire.

Grâce à la nouvelle structure de vos articles, ceux-ci sont directement optimisés pour les moteurs de recherche au niveau du code de la page.

Réaliser une sauvegarde

Si vous bidouillez de temps en temps le code de WordPress ou que vous installez des plugins, il se peut que l’accès à votre blog soit impossible. Imaginez que votre hébergeur ai eu un problème quelconque et que votre site soit totalement HS ou la moitié de vos articles soient disparurent.

Vous regretteriez sûrement de ne pas avoir sauvegarder votre blog quelque part pour pouvoir l’héberger ailleurs ou réinstaller les fichiers endommagés.

Personnellement, j’ai dû le faire pour un blog. Après avoir installé un logiciel de protection qui a tellement protégé que je n’avais plus accès au blog par l’administration.

Pour sauvegarder votre blog vous avez plusieurs solutions. Sachez qu’en général votre hébergeur, en principe, effectue déjà une sauvegarde de secours.

Vous pouvez utiliser des plugins qui vont vous aider à la sauvegarde.

Au niveau du blog, j’utilise une connexion FTP que vous pouvez avoir avec un logiciel comme FileZilla par exemple. Cela me permet de sauvegarder tous les fichiers en local, sur mon ordinateur. J’effectue la même action au niveau de la base de données avec une exportation complète.

De cette manière je n’ai eu qu’a renvoyer le dossier admin de WordPress sur le serveur pour retrouver une connexion normale. Je n’ai rien perdu et je n’ai pas eu à réinstaller l’ensemble de WordPress.

Si je dois changer d’hébergeur, je n’ai qu’à importer la base de donnée et mes fichiers locaux. Je n’ai pas besoin de refaire quoi que ce soit ou complètement le blog.

C’est un peu plus complexe à mettre en place, mais c’est beaucoup plus souple en cas de problème.

Participer en postant un commentaire :

Votre adresse mail ne sera pas publiée.