Revenus passifs : 8 idées créer des revenus automatiques sur Internet

revenus passifs

Savez-vous ce que sont les revenus passifs ? Il s’agit de revenus que vous gagnez de manière automatiques, sans rien faire. Dans la théorie, cela laisse rêveur. Cependant, dans la pratique, il faut généralement fournir un travail assez conséquent au départ avant d’espérer que tout fonctionne sans que vous n’ayez rien à faire. Avouons-le, il n’y a pas de revenus qui soient 100 % passifs. Le bon terme serait en fait des revenus récurrents. Il y aura toujours une veille à faire pour vous assurer de la pérennité du business. Toutefois, il y a moyen, une fois en place, de se la couler douce la plupart du temps. Voyons cela ensemble.

Comment mettre en place ses revenus passifs ?

Je vous présente plusieurs solutions qui peuvent vous amener à vous créer des revenus passifs réels sur Internet, car la plupart du temps, on vous parle de revenus passifs qui ne sont pas si passifs que ça, l’immobilier par exemple qui est plus un moyen d’épargne avec un pourcentage plus ou moins élevé.

Cependant, ne vous attendez pas à des solutions-miracles. Pour vous créer des bons revenus vous devrez vous concentrer sur une méthode seulement pour avoir les meilleurs résultats.

Si vous essayez toutes les méthodes à la fois, vous n’arriverez à rien.

Comptez un travail intensif pendant peut-être plusieurs années avant de parvenir à vos objectifs.

Aussi, il ne faut pas avoir peur de se remonter les manches et de rester concentré sur son objectif.

J’ai parfois du mal à me motiver d’écrire un article, de faire une vidéo ou même de bosser sur mes formations et les différentes choses que je fais à côté.

Cependant, je ne m’accorde pas de répit. Je sais qu’il est plus facile de s’arrêter que de redémarrer et que les coups de mou sont de passage.

Il suffit parfois de pas grand-chose pour se rebooster. Une petite vente, un commentaire, etc.

Le secret, c’est la régularité. Il faut parfois du temps pour voir les effets des actions que l’on fait.

Ne regardez pas vos pieds, levez les yeux et regardez l’horizon.

Partir de zéro pour créer des revenus passifs

Deuxième idée de cet article, c’est que vous pouvez vous lancer dans chacune des activités avec zéro euro en poche.

De même, l’idée est de voir le long terme, ainsi, je ne vais pas parler dropshipping avec des boutiques ou sur Ebay, qui n’est pas passif non plus.

Non, le but est de créer quelque chose qui va pouvoir être acheté sans que vous n’ayez rien à faire 24h/24 et 7j/7. De l’argent qui “tombe tout seul” en somme.

Personnellement je me focalise depuis peu sur le Kindle publishing lorsque je ne peux pas tourner des vidéos ou travailler sur le blog.

Il est surtout important de choisir quelque chose pour lequel vous pensez tenir dans le temps. Sinon ça va être plutôt chiant que motivant et de toute façon vous arrêterez avant d’avoir commencé à avoir des résultats.

Choisissez un truc, formez-vous sur le sujet et donnez-vous un an à fond dedans. Vous ferez le bilan ensuite.

8 manières de se créer des revenus passifs sur Internet

revenus automatiques

Passons maintenant en revue les différents choix qui me viennent à l’esprit (il en existe certainement d’autres).

L’affiliation Revshare

L’affiliation consiste à recommander le produit de quelqu’un ou d’une entreprise à des prospects et de toucher une commission si une vente est générée (client). Vous êtes un apporteur d’affaire que l’on nomme affilié.

Il existe plusieurs sortes de rémunération possible selon les programmes d’affiliation, comme :

  • pour la vente d’un produit ou d’un service.
  • Pour l’inscription d’une personne.
  • Après avoir rempli un formulaire comme une demande de devis par exemple, etc.

L’affiliation revshare est un type particulier de rémunération. La plupart du temps, lorsque vous faites de l’affiliation, vous allez toucher une commission sur la vente effectuée, puis vous ne gagnez plus rien ensuite.

Revshare est un acronyme de “revenus sharing” qui signifie “partage des revenus”.

Ainsi, l’affilié perçoit une commission sur tous les achats que le client fait et fera dans l’avenir.

C’est une méthode d’affiliation que l’on retrouve beaucoup sur les logiciels en ligne, par exemple Systeme.io, Semrush, Builder all, etc.

L’avantage, c’est que vous faites la promotion une fois, ensuite vous ne vous en occupez plus, votre client est client pour la vie.

Cette méthode est utilisable tout de suite, puisqu’il s’agit “simplement” de partager un lien URL pour amener des nouveaux clients.

Contrairement à l’affiliation classique, l’affiliation revshare permet de se créer des revenus récurrents sur du long terme.

Les sites de niche

Toujours dans le domaine de l’affiliation, vous avez les sites de niche. Ici, on ne parle pas animalerie, mais d’une niche de marché.

Il s’agit de déterminer un besoin précis dans la population et de construire un site spécialisé sur ce besoin afin de recommander des produits en affiliation et de toucher des commissions sur chaque vente effectuée.

On parle ici uniquement d’affiliation, ce qui évite de devoir envoyer des produits.

La vente et l’expédition sont effectués par l’entreprise qui fabrique ou distribue le produit.

La création d’un site de niche est assez longue à mettre en place au départ. Le but est de se servir du référencement sur les moteurs de recherche pour apporter un trafic régulier sur le site de niche. Ainsi, cela demande de très bonnes compétences en référencement.

Il faut compter créer environ 30 pages de 1 000 à 5 000 mots pour terminer un site de référence. Si vous n’aimez pas écrire, ce n’est pas fait pour vous.

Les résultats

Les résultats commencent environ six mois à un an après la publication du site. Un site bien placé génère en général plus de 300 euros par mois en total automatique.

Une vingtaine de sites bien placés peuvent vous générer un revenu supérieur à 5 000 euros par mois. Cependant, vous devrez peut-être en créer 100 pour arriver à ces résultats. Pour cela, il faudra déléguer au minimum, au moins pour les articles.

Le coût est très faible. Un hébergement à 100 euros par an puis environ 10 euros par site, par an.

Les résultats dont je vous parle sont réalisés avec des sites comme Amazon, mais vous pouvez faire des sites de niche sur des thématiques plus rémunératrices.

J’ai par exemple créé une plateforme qui regroupe toutes sortes de formations des infopreneurs où les commissions sont bien plus avantageuses.

Le print on demand

Bien que le vent en poupe commence à s’estomper, le print on demand est une bonne alternative pour commencer à gagner de l’argent sans un sou sur internet.

Il faut vous former avec les fonctions de base d’un logiciel de dessin aussi simple que Canva ou Crello et vous pouvez vous lancer dans la vente de t-shirt et autres supports autorisant l’impression.

Vous n’avez pas besoin d’être un grand artiste du design pour commencer. Vous pouvez même acheter des designs tout faits par exemple sur 5euros.com.

J’ai personnellement acheté 300 designs pour 5 euros. Ensuite, vous retravaillez un peu les dessins et vous publiez sur des marketplaces comme Spreagshirt qui vont se charger de vous trouver des clients.

Si vous n’êtes pas passionné par les logiciels de dessin, passez votre chemin.

La concurrence est rude, vous ne vivrez pas dix ans posé sur vos lauriers. Vous devrez publier des nouveaux designs de temps en temps pour continuer à alimenter votre machine.

Les premières ventes peuvent être très rapides, mais c’est un business à moyen terme pour peu que vous inondez votre boutique de T-shirt (au moins 10 par jour).

profits

Amazon Kindle publishing

Contrairement aux T-SHIRTS, un livre est indémodable. Aussi, ce que vous vendez aujourd’hui peut se vendre dans dix, vingt ou trente ans si cela parle d’un sujet général.

Vous avez quatre grandes familles dans la publication Kindle publishing :

  • les livres de fiction ou les romances.
  • Les livres éducatifs.
  • La non-fiction avec les livres sur les tendances actuelles comme les réseaux sociaux, le business, etc.
  • Les livres sans contenus (low content et no content), comme des carnets, des agendas, des coloriages, etc.

Quel que soit le domaine que vous choisissez les livres vont créer des revenus passifs une fois en ligne.

Votre stratégie consiste à en publier en nombre et en qualité afin de vous créer un revenu confortable de droit d’auteur.

Selon le thème choisi, la rédaction sera plus ou moins longue. Vous pouvez avec du no content (sans contenu) publier votre premier livre dans l’après-midi et commencer à vendre en automatique 3 jours après (le temps de la validation de votre livre par Amazon).

Vous n’avez pas besoin de débourser quoi que ce soit pour vous lancer.

La publicité pour des revenus passifs

Si vous possédez un site Internet ou un blog, la publicité est un moyen comme un autre de vous générer des revenus passifs.

L’inconvénient, c’est qu’il faut avoir un site et beaucoup de trafic si vous voulez pouvoir réaliser des gains intéressants.

Aussi, je vois plus comme le petit truc rapide à mettre en place et qui peux vous générer des revenus à la prochaine visite sur votre blog.

Ce n’est pas une activité à proprement parler. Vous pouvez donc faire une autre activité de cette liste en parallèle.

Les tunnels de vente et l’e-mailing

Un tunnel de vente est une suite de pages qui permettent de “transformer” un visiteur en client en lui présentant une suite de pages qui vont de la présentation du produit ou de l’offre, jusqu’à la vente finale avec le bon de commande.

Comme ce sont des pages Internet, une fois en place vous n’avez plus rien à faire pour effectuer des ventes.

Les visiteurs arrivent sur la première page et sont accompagnés d’une séquence e-mail qui permet de conserver une relation avec les prospects afin de les amener à l’achat.

Ce système est totalement automatisé. Un logiciel tel que Systeme.io vous permet de faire cela rapidement.

Votre but va être d’amener des personnes à découvrir l’entrée de votre tunnel.

Pour cela, vous pouvez faire de la prospection, de la publicité ou vous servir du référencement (Google, YouTube).

Si le produit est numérique, ce système peut vous générer des revenus récurrents sur des longues périodes.

La vente de fichiers digitaux téléchargeables

Ce système, très peu exploité en France, est pourtant très profitable. Le but est de créer un produit numérique téléchargeable est de le vendre sur des marketplaces, comme Etsy par exemple.

Cela peut être des patrons pour la couture, des gabarits divers par exemple pour créer un meuble en carton, et bien d’autres choses pour le peu que l’on s’intéresse au sujet.

Le gros avantage, c’est que vous créez un produit, vous le mettez sur la plateforme et ensuite les ventes sont automatiques. Pas d’expédition ou de préparation de colis à faire. Un business qui peut être très rentable.

La mise en place peut se faire en moins d’une semaine. Comme toutes les marketplaces, votre travail consiste à faire de superbes présentations (surtout sur Etsy, ce n’est pas Amazon) et de travailler votre référencement.

Une chaîne YouTube

Un petit dernier pour la route, la chaîne YouTube. Si vous parvenez à créer des vidéos qui génèrent beaucoup de vues ou si vous avez beaucoup de vidéos vous pouvez activer la publicité YouTube.

Les vidéos restent indéfiniment sur YouTube, ainsi si votre sujet est intemporel, vous pourrez vous générer un bon complément de revenus grâce à la publicité de manière totalement passive.

Il n’y a pas grand-chose de plus à dire si ce n’est que cela peut être rapide comme prendre des années. Ça dépend du succès de vos vidéos.

Vous pouvez coupler cela à l’affiliation pour vous assurer des revenus réguliers.

revenus passifs automatiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *