tai lopez

Tai Lopez est un entrepreneur en vêtements décontractés se présentant devant son appareil photo. Ainsi, il expose le rêve américain dans un garage plein de voitures de luxe, relié à un manoir sublime, sous le soleil de la Californie à Santa Monica près de Hollywood. Il commence un épisode de sa vidéo par cette phrase simple : «Hey les gars, je suis dans mon garage…».

C’est l’histoire de quelqu’un qui commence avec quelques dollars en poche sur le canapé du living de son ami. Jusqu’à faire des vidéos YouTube de lui dans le garage de son manoir en Californie. En parlant de l’importance de ses livres et de leur savoir qu’ils renferment, si stratégiquement placés juste au-dessus d’une Lamborghini.

Une des questions est : qu’est-ce qui a fait de lui une star du web ? Ça n’a pas été son style de vie somptueux (bien que cela ait certainement joué un rôle). Mais son désir d’éduquer son auditoire sur l’importance d’établir de bonnes habitudes, d’apprendre à partir de ressources précieuses et, surtout, de lire des livres et des articles.

Il appelle cette intersection «édu-tainment». Donnant à son auditoire juste assez de séquences de vie pour qu’ils se sentent amusés, sans perdre l’aspect éducatif de son message.

Comment cet entrepreneur blogueur est arrivé au top avec des centaines de millions de vues sur YouTube est-il passé de la misère à millionnaire et de parfait inconnu à véritable mentor ?

Le garage de Tai Lopez

1. Prendre des risques à un âge précoce

À peine âgé de 6 ans, Tai Lopez avait déjà la fibre de l’entreprenariat dans le sang. C’est en effet à cette époque qu’il a commencé à vendre des tomates pour aider sa mère. Sa mère essayait de vendre des tomates cerises mais personne ne lui en achetait. Ainsi il décida de vendre de la limonade avec du sucre pour attirer la clientèle afin qu’elle achète ses sachets de tomates à 25 cents. Ce fut un succès puisqu’il vendit 10 fois plus de tomates que sa mère tout en vendant en plus de la limonade.

C’est un principe qui continu d’alimenter son business aujourd’hui. En utilisant ceci comme une métaphore, Tai Lopez sait que s’il veut atteindre un large public dans les médias sociaux, il doit donner de la limonade aux gens et non des tomates cerises.

2. Adopter une mentalité axée sur le mode de vie

«une partie du succès», dit-il, «consiste à déterminer le lifestyle (style de vie) que vous voulez vivre et ensuite à travailler à reculons. Vous devez faire de l’ingénierie inverse là où vous voulez vous retrouver. Et trouver ce que vous pouvez faire pour y arriver.»

Tail Lopez continu en disant : «J’ai toujours su tout ce que je finirais par faire, cela impliquait de voyager», a-t-il dit. «J’aime rencontrer de nouvelles personnes. Des gens intéressants. Des gens intelligents. J’aime lire. Je voulais une vie avec un peu d’aventure, alors j’ai réfléchi à ce que je pouvais faire pour pouvoir faire toutes ces choses. Ce que mon entreprise aurait à faire pour atteindre ces objectifs. La marque personnelle que vous voyez aujourd’hui reflète exactement cela.»

«Si vous voulez vivre votre style de vie idéal. Vous devez vous demander ce que vous pouvez faire pour manifester ce style de vie en premier lieu. Puis, s’enthousiasmer pour ce style de vie et cette mentalité. De ce fait cette passion débordera dans votre travail et votre succès.»

3. Développer et promouvoir un «budget quotidien du cerveau»

Tai Lopez préconise de lire beaucoup de livres et de suivre des mentors au cours d’une éducation collégiale. Pour lui,  il n’y a aucune excuse à ne pas lire et apprendre tous les jours. Des autobiographies à l’auto-assistance, des histoires de célébrités et au-delà. Il a construit un suivi de partage des histoires et des leçons de chaque industrie que les gens peuvent apprendre.

Le goût de la lecture lui vient de son grand-père, lorsqu’un jour à seize ans, Tai Lopez s’est rendu compte que la vie était trop complexe pour se débrouiller toute seule. Alors, Tai a écrit une lettre à la personne la plus sage qu’il connaissait, son grand-père, un scientifique, et lui a demandé de répondre aux questions difficiles de la vie. Tai était déçu de la réponse de son grand-père. Il n’y avait pas de « formule secrète ».

La lettre disait simplement: « Tai, le monde moderne est trop compliqué. Vous ne trouverez jamais toutes les réponses d’une seule personne. Si vous avez de la chance, vous trouverez une poignée de personnes tout au long de votre vie, qui indiquera le chemin. ». Mais une semaine plus tard, son grand-père a envoyé un colis contenant un vieil ensemble poussiéreux de onze livres avec une note: « Commencez par les lire. ».

Sa théorie est que nous devrions tous avoir un «budget cérébral quotidien». Ce qu’il entend par là, c’est de comprendre combien d’intrants (élément entrant dans un processus de production) vous avez besoin afin de poursuivre une courbe de croissance positive pour vous-même.

«Si vous n’accordez pas la priorité à votre propre développement et que vous n’y mettez pas du temps, vous allez stagner», a-t-il déclaré. «Vous devez prendre le temps, et investir ce temps sagement, pas autrement que si vous deviez investir n’importe quelle somme d’argent dans vous-même.»

4. Un conseil de Tai Lopez aux entrepreneurs : testez, optimisez, répétez

Ce que beaucoup de gens ignorent à propos de l’annonce YouTube virale, «Hey les gars, je suis dans mon garage …», c’est qu’elle a été enregistrée plusieurs fois et que différentes versions ont été testées.

«Tout ce que vous faites, en particulier les choses qui réussissent, ont un élément de chance et de compétence qui leur est attachée », a-t-il dit. «Avec cette vidéo en particulier, j’en ai eu une idée et j’ai tourné quelques versions différentes, mais je ne savais pas comment ça allait se passer, alors nous l’avons testée, et l’une d’entre elles a fini par devenir virale.»

Tai Lopez poursuit en expliquant qu’une partie de l’entrepreneuriat consiste à toujours faire et s’améliorer. Vous devez essayer des choses pour savoir si elles vont fonctionner ou non. Et, comme son grand-père lui avait dit: «une fois c’est de la chance. Deux fois c’est de l’habileté. Je l’ai fait plus d’une fois, alors maintenant c’est une compétence».

5. Construire une marque personnelle autour de ce que vous êtes

Tai Lopez a une marque personnelle reconnue par des millions de personnes à travers le monde. Mais demandez-lui les conditions qui lui ont permis cela, et il dira : pas d’autopromotion.

«Les gens pensent que c’est un spectacle, mais ce sont des choses que j’aime faire: j’ai construit une marque personnelle autour de ce que je suis, plutôt que d’apparaître comme je voudrais que les gens me voient. Et je pense que c’est là que beaucoup de gens vont. Cela doit être authentique, sinon personne ne va monter à bord», a-t-il dit.

La conclusion de Tai Lopez

Si les gens ne peuvent pas nécessairement réussir en suivant la même formule. C’est parce que chaque personne réussit de différentes manières. Ainsi, ils peuvent apprendre des principes qu’il partage et les appliquer en conséquence.

Et il conclut par : «après tout, si je peux le faire, vous pouvez le faire.».

La Formation de Tai Lopez

Tai a résumé tout ce qu’il avait appris de ses mentors. Il les a rassemblés dans une série de «raccourcis de mentors» qu’il appelle «Les 67 étapes» : 67 steps

Visiter le site internet de Tai Lopez

Rendez-vous sur l’adresse du website : https://www.tailopez.com

Participer en postant un commentaire :

Votre adresse mail ne sera pas publiée.