sendinblue vs mailchimp

Partout vous entendez, Mailchimp est un autorépondeur gratuit et vraiment bien pour débuter dans un business en ligne. Avez-vous essayé d’autres solutions ? Connaissez-vous Sendinblue ? J’ai pas mal galéré pour mettre un autorépondeur en place sur mon blog, j’ai testé cinq auto-répondeurs. Avec plus ou moins de difficulté. Sans entrer dans les détails, j’aimerais vous partager pourquoi vous devriez abandonner l’idée de Mailchimp et vous servir de Sendinblue.

Présentation de Sendinblue autorépondeur

Sendinblue est un autorépondeur en français créé en 2011. Il s’est rapidement démarqué du fait de ses fonctionnalités et de son coût très réduit. Il propose des fonctionnalités avancées pour votre marketing par e-mail et est principalement destiné aux entreprises qui comptent envoyer des grosses quantités de mails. Autre avantage, il est possible de faire des campagnes avec l’envoi massif de SMS transactionnel (suite à une action déclenchée par l’utilisateur). Le taux d’ouverture d’un SMS est proche de 100 %, ce qui en fait une arme redoutable.

sigle sendinblue

Offre globale

Les fonctionnalités de Sendinblue vs Mailchimp

L’autorépondeur Sendinblue permet de créer une newsletter responsive grâce un éditeur glisser-déposer puissant, plus agréable que Mailchimp. Il dispose également de plus de 70 templates pour la création de vos e-mails, newsletter ou encore les e-mails transactionnels (selon une action déclenchée par l’utilisateur)  et customisables dans leurs contenus conformes au RGPD (règlement général pour la protection des données). Par exemple pour inclure le prénom dans le mail. Vous disposez également d’un éditeur HTML pour créer vous-même vos templates. Fonctionnalité que vous trouvez sur Sendinblue et chez Mailchimp.

Prise en main

Niveau aspect, personnellement, je préfère l’interface de Sendinblue. Bien que Mailchimp ne soit pas compliqué, parmi tous les autorépondeurs que j’ai testés, c’est celle que j’ai le moins aimée. L’automatisation sur Sendinblue s’effectue simplement grâce à une mind map ce qui donne un aspect visuel très agréable et tout de suite compréhensible. C’est une autre présentation que l’on ne retrouve pas sur Mailchimp. Niveau prise en main, si vous n’avez jamais utilisé un autorépondeur, on peut dire que les deux sont faciles. Ce qui ne veut pas dire que c’est simple au début.

Les tarifs

Comme vous le voyez, dès que vous allez atteindre une liste de 2000 inscrits, sur Mailchimp cela coûte cher. Sendinblue ne limite pas votre liste. Aussi, vous pouvez avoir 8 000 inscrits sans payer. Ce que vous payez, c’est les envoies. Pour la partie gratuite, Sendinblue propose 300 e-mails par jour, tandis que Mailchimp en propose 400. Si vous gérez un peu, 300 mails par jour c’est déjà pas mal. L’offre au-delà de cette limite reste quand même très avantageuse.

Mes problèmes

J’ai eu un gros problème avec Mailchimp. Après avoir passé plusieurs jours à tout configurer, lorsque j’ai voulu envoyer un mail, il à complètement bloquer mon compte en indiquant que j’envoyais des spams. C’était le premier mail que je crée avec cette adresse. C’est pourquoi j’ai dû me diriger sur une autre solution et c’est comme cela que j’ai découvert Sendinblue. Du coup, j’en garde un mauvais souveni, le support ne répondant pas aux messages.

Mon inscription chez Sendinblue

Quoique je ne sois pas resté chez eux, j’en garde une bonne expérience. Bien que les interfaces des autorépondeurs quels qu’ils soient, ne sont pas super niveau conviviabilité, celle-ci m’a plu davantage que celle de Mailchimp. Je n’avais pas été emballé par les formulaires de capture, mais pour le reste, j’ai bien aimé. Comme Mailchimp, j’ai eu quelques soucis au départ avec la clé  DKIM (DomainKeys Identified Mail) pour authentifier mon site, mais cela s’est réglé grâce à une hotline réactive. J’ai eu des réponses en moins de 24 heures et en français.

Un départ anticipé

Je ne suis pas resté car je n’avais pas de liste du tout et il fallait 6 inscrits pour bénéficier de l’option SMTP (protocole de communication utilisé pour le transfert de courrier électronique) qui garantit un bon taux de dérivabilité. N’y connaissant pas grand-chose en auto-répondeur à cette époque, j’ai eu peur d’avoir les mêmes problèmes qu’avec Mailchimp, du coup, je suis parti sur Getresponse. Aujourd’hui, si c’était à refaire, je patienterais pour avoir des mails ou je créerais six adresses. Sachant que je n’envoie toujours pas 300 mails par jour. Mais tout mon système e-mail fonctionne correctement, je n’ai pas envie de tout migrer, d’autant que je suis très satisfait également de Getresponse.

Conclusion

Si vous devez choisir un bon autorépondeur gratuit avec un très bon taux de délivrabilité et offrant des fonctions avancées, n’hésitez pas à essayer Sendinblue plutôt que Mailchimp. Vous verrez par vous-même la différence. Je referais certainement un article plus complet sur cet autorépondeur.

Accéder gratuitement à Sendinblue

Participer en postant un commentaire :

Votre adresse mail ne sera pas publiée.