Une inquiétude revient souvent lorsque l’on démarre un blog pour le monétiser. « Ce qui me bloque pour créer mes formations en ligne et monétiser mon savoir-faire par internet c’est que je ne suis pas sûr d’être suffisamment experts. » Ça vous dit quelque chose ? Cela s’appelle le syndrome de l’imposteur ou de l’autodidacte.

Qu’est-ce que le syndrome de l’imposteur ?

Pour faire simple, cela pourrait être résumé par le fait de se sentir illégitime pour pouvoir transmettre son savoir. Se placer en tant qu’expert et ne pas se sentir expert intérieurement.

C’est un véritable problème si vous comptez vendre des formations en ligne. Cela va forcément vous ralentir dans l’évolution de votre business, voire vous empêchez de construire un business ou de réaliser vos objectifs.

Vous êtes sur la bonne voie

Si vous vous posez ce genre de questions, c’est plutôt rassurant. Ça veut dire que vous n’êtes pas encore un imposteur puisque vous vous posez la question. Vous hésitez à vous donner la permission de vous lancer.

Cela veut aussi dire que vous avez une haute éthique. Sinon vous ne vous poseriez pas la question. Vous n’auriez tout simplement aucun scrupule et cela veut dire qu’il vous manque quelque chose qui vous donne la permission de valider votre valeur.

Les différents moyens de reconnaissance contre le syndrome de l’imposteur

On peut citer 5 points principaux qui peuvent vous aider à vous sentir légitime en tant qu’expert dans un domaine.

Les diplômes

Un diplôme est une reconnaissance hiérarchique officielle de l’état. Cependant, il faut distinguer deux choses :

  1. la connaissance
  2. La compétence

Un diplôme n’est qu’une validation des connaissances. Si je prends le domaine de la programmation par exemple, ce que l’on vous demande, c’est de connaître le codage. Cependant, connaître le code ne fera pas forcément de vous un bon programmeur.

Vous pouvez très bien mettre deux semaines à élaborer un programme alors qu’un autodidacte sans diplôme n’en mettra qu’une avec un code de meilleur qualité.

La connaissance s’acquiert dans les livres tandis que la compétence s’acquière par la pratique. Le diplôme va vous rendre légitime sur un savoir, mais ne fera pas de vous un bon ouvrier, manager ou expert.

Souvent, les personnes passionnées par un sujet sont bien plus capables que les personnes qui ont suivi un cursus sans conviction. Ce n’est pas la preuve la plus convaincante.

Vos réalisations

Ce que vous avez réalisé permet de vous placer en tant qu’expert. Par exemple un livre, un DVD, un album, un objet ou encore un produit.

Quelque chose de concret que l’on peut toucher et présenter à une autre personne. Les objets que l’on peut tenir en main sont plus convainquant que des longs discours. De cette manière, vous n’avez aucunement à justifier de vos actes, votre expertise est en partie démontrée.

Je dis en partie, car cela ne garantit pas la qualité du travail fourni. Peut-être que vous jouez comme un pied. Ou que vous filmez avec la caméra de tatie Danièle. Je plaisante, mais cela aide beaucoup à montrer que vous êtes un expert dans le domaine.

La reconnaissance de vos concurrents contre le syndrome de l’imposteur

la reconnaissance peut provenir des autres acteurs de votre secteur. Des articles de presse, des concours entre professionnels, des lauréats, la mention best-seller ou numéro un des ventes, les interviews, les masterminds, etc.

Vous avez sans doute remarqué que des personnes deviennent célèbres du jour a lendemain juste parce qu’elles sont présentées par quelqu’un d’influent.

Ou au contraire, d’autres sont détruites sur une simple rumeur. La reconnaissance des autres contribue beaucoup à vous présenter en tant qu’expert dans votre domaine de business.

audience

La satisfaction ou la reconnaissance de vos clients

Si vous savez déjà vendu des produits, aidé sur les forums ou encore dans des groupes, cela contribue à vous désigner comme expert. Les témoignages sont un gage de qualité pour les prospects.

Le fait que vous ayez déjà distribué quelque chose indique que vous avez un certain savoir faire. Peut-être que vous recevez des commentaires ou des retours par e-mails. Cela vous donne une idée de comment vous êtes perçu. Il peut même arriver que l’on vous reconnaisse expert dans un domaine où vous ne l’êtes pas.

Par exemple, Stan Leloup de marketing mania, expliquait qu’il avait un site sur la séduction et que des personnes lui envoyées des messages pour régler des problèmes de couple. Chose pour laquelle il n’a aucune compétence. Vous pouvez voir la vidéo ici.

Le seul fait d’apparaître expert dans un domaine amenait des personnes à surestimer ses compétences sur le sujet. La perception des gens et parfois décalée de la réalité.

Un faible taux de remboursement

Un autre élément de reconnaissance est de faire des fortes ventes et d’avoir des faibles taux de remboursement. Si vous ne devez pas rembourser une personne à chaque vente, c’est que le contenu que vous donnez est à la hauteur des attentes de vos clients. Où qu’il n’est pas consommé, mais ça, c’est une autre histoire.

Dans ce cas, on peut tout à fait dire que vous êtes suffisamment expert pour vos clients puisque ceux-ci sont satisfaits.

Les succès de vos clients

Si vous êtes parvenu à aider des personnes grâce à vos formations et que ceux-ci arrivent maintenant à développer leurs propres business sans votre aide, alors l’apprentissage qu’ils ont eu est un succès qui peut vraiment vous apporter de la notoriété et une présence en tant qu’expert.

Comment se sortir du syndrome de l’imposteur ?

Comment pouvez-vous prendre confiance en vous et réaliser vos objectifs ? En collectionnant les preuves petit à petit. Lorsque vous avez suffisamment de preuves, vous sentez que vous êtes légitime et vous ne vous posez même plus la question.

lorsque vous sentez que vous aidez honnêtement les autres, qui vous le disent, la question de votre propre valeur disparaît d’elle-même. Souvenez-vous aussi qu’il y à toujours plus débutants que soit. Donc aidez ceux qui sont une marche en dessous de vous en vous intéressant à eux avec authenticité.

Établissez un rapport de confiance en leur offrant des solutions concrètes. Et pour finir, pensez à enseigner ce que vous avez déjà acquis et non ce à quoi vous êtes en recherche. Sinon les gens peuvent le sentir et cela peut vous desservir.

Votre action à mener dès aujourd’hui pour vous sentir légitime

Commencez à produire du contenu. Une publication Facebook, un article de blog, une vidéo youtube, un webinaire ou encore un podcast, peu importe. En fin de publication, demandez un retour.

Proposez un commentaire dans le style :  » merci d’écrire un commentaire ci-dessous pour m’indiquer ce que vous avez penser de cette publication ou de me poser une question pour que je puisse vous aider à avancer et je répondrai avec plaisir « .

Plus vous produisez du contenu gratuit et du contenu payant plus vous prendrez confiance en vous et vous ne vous poserez plus la question de la concurrence. De ce qu’on va penser de vous ou de l’évaluation de votre niveau d’expertise.

Donnez-vous la permission de ne pas être parfait et vous vous améliorerez avec le temps. Lancez-vous.

Vous sentez-vous illégitime dans votre business ?

Participer en postant un commentaire :

Votre adresse mail ne sera pas publiée.