Storytelling Il était une fois la narration d’une histoirele storytelling il était une fois la narration d'une histoire

Il existe différents types de business. Chacun vise un objectif unique (réussir) mais avec des angles différents. Chaque entrepreneur va essayer de se spécialiser et raconter une histoire en amenant son auditoire dans son histoire. Le storytelling va permettre un langage clair et apporter une vision de l’entreprise dans l’imaginaire des gens.

L’objectif principal

Une des approches que tu pourrais avoir c’est de présenter ton produit en expliquant tous les avantages qu’il peut apporter. C’est une solution si ton produit n’est pas complexe, néanmoins il existe une manière plus subtile pour amener les gens à aimer ton produit ou ton univers, le storytelling. Le storytelling va te permettre de raconter ton entreprise ou ton produit.

Quelle histoire peux-tu raconter pour mieux exprimer ton produit, mais aussi te vendre toi ?

Mettre au point ton récit pour l’histoire de ton entreprise

Lorsque tu auras la solution à la question, tu vas pouvoir mettre en place ton récit. La puissance des récits n’est plus à démontrer. Les religions utilisent des récits. Les légendes perdurent dans le temps grâce aux récits… Si ton récit est inspirant, il peut t’amener vers les sommets. La publicité utilise beaucoup cette technique, ce qui a permis à certaines entreprises de coller aux émotions de leurs clients.

Le storytelling d’Apple

Lorsque l’on te parle d’Apple, que tu sois fan ou pas, tu connais au moins l’histoire et les grandes lignes de Steve Jobs. Un gars qui a construit son entreprise dans son garage, qui a également révolutionné notre monde numérique et qui est devenu milliardaire. Tu penses également à des produits hauts de gamme qui peut te faire appartenir à un monde privilégié. Car, Apple c’est une image qui permet aux gens de sentir plus important ou différent. J’appartiens au club Apple et je ne consomme qu’Apple.

Disney

Lorsque tu vas te promener un dimanche ensoleillé à Disney Land Paris, tu y vas pour vivre une aventure. Vivre des émotions avec ta famille que tu as connue lorsque toi-même étant bambin, tu te baladais dans les jardins de la belle au bois dormant. Tu n’y vas pas en te disant « Je vais claquer 200 € pour aller faire des manèges chez des gugusses habillés avec des oreilles de Mickey ».

Coca Cola

C’est difficile de vendre une boisson, surtout lorsque tu ne peux pas faire goûter aux personnes qui regardent ton spot publicitaire à la télé. C’est pourquoi Coca Cola raconte toujours des histoires dans ses messages. Ce n’est pas la boisson qui est vendue, mais le souvenir d’un anniversaire entre potes, les amoureux dans un bar, ou la famille réunie autour d’un barbecue. Sans compter le père Noël qui est la plus belle histoire de Coca Cola (désolé si t’y croyait encore, je sais que je brise tes rêves).

Mc Donald

Le dernier pour la route, Mc Donald raconte pratiquement toujours la même histoire. La famille réunie autour d’un bon hamburger et ou le père fait l’andouille pour amuser la galerie et créer des moments inoubliables en famille. Bon, dis comme ça, c’est un peu cucul mais c’est le concept.

La finalité

Le storytelling va te permettre de créer ton image de marque. Ou plutôt de créer une image dans la tête des gens. À condition que les personnes qui lisent ton histoire s’y retrouvent par empathie ou qu’elle leur procure une inspiration ou émotion. Le but va être pour toi de déterminer quel est le but de ton histoire. Vas-tu être au centre de l’histoire, car tu recherches des financiers ? Est-ce que c’est ton produit qui va changer la vie de tes clients ?

Les sept types de narration pour ton storytelling

  1. Les entreprises qui ont envie de changer la vie de leurs clients : tu apportes de la lumière dans les yeux de tes clients, tu es le sauveur.
  2. Les entreprises qui ont besoin d’un focus : cela concerne les produits compliqués, par exemple un laboratoire qui doit expliquer sa formule. Ce sera une démarche pédagogique.
  3. Le challenger bagarreur : on a toujours tendance à éprouver de la compassion pour le petit qui se bat contre les grands. C’est un aspect narratif qui fonctionne très bien et qui génère de solides communautés.
  4. La proximité : tu as pour but d’aider le client, de le rassurer, de le protéger. C’est beaucoup utilisé dans l’alimentaire pour constamment rassurer le client au niveau des pesticides, de la provenance de la viande, etc.
  5. Je vais casser la baraque : une technique rarement utilisée par les nouveaux entrepreneurs. C’est le mode « je suis le plus fort, je suis le plus grand ». Ou d’emblée, tu te poses en leader.
  6. Créer du désir : enjoliver les choses, les rendre plus glamour, provoquer de l’envie, Apple est un bon exemple.
  7. Tous contre nous : tu vas jouer sur la confrontation, le clivage. C’est l’adolescent contre le monde par exemple.

Choisi ton histoire

En fonction de ce que tu auras décidé comme chemin narratif, les personnages ne seront pas les mêmes. Parfois, cela sera toi, d’autres fois, ce sera ton client. Par exemple dans créer du désir (6) et la proximité (4), le héros, c’est ton client. Ainsi, tu dois te demander si lorsque tu vas raconter une histoire, cela parle bien à ton client. Autre exemple, si ton histoire est le bagarreur challenger (3), c’est toi qui deviens le héros et non ton client.

Valoriser son interlocuteur

Il faut que la personne s’intéresse au message que tu lui transmets et qu’il se sent impliqué dans l’histoire. Bien évidemment, ce ne sera pas le cas pour tout le monde, car chacun aime des histoires différentes. On peut aimer les films d’amour et pas les films d’horreur. Ce sont des histoires qui touchent des publics différents. A toi de délivrer la bonne histoire.

 

Reçois gratuitement le Guide du débutant

Comment créer et/ou vendre un produit en automatique avec ou sans blog







 

Leave a Reply

Your email address will not be published.