Le business en ligne : se lancer vraiment

business en ligne
business en ligne

Il existe un mirage selon lequel l’entrepreneuriat et le business en ligne se passe les pieds trempés dans une piscine. Une belle histoire à l’eau de rose qui met des paillettes dans les yeux. Mais avouons-le, la plupart des entrepreneurs ont une vie tout à fait ordinaire. La seule différence c’est qu’ils sont maîtres de leur temps. Et ça, c’est déjà une belle richesse.

Il y a encore trois ans, je ne connaissais rien au business en ligne. Même si j’ai beaucoup appris depuis, je sais que je continuerais à apprendre tous les jours.

Mais je sais aussi que j’ai déjà parcouru un long chemin et que le meilleur reste à venir.

J’en suis convaincu.

Comme je l’ai été à l’instant où j’ai découvert un soir sur YouTube une vidéo présentant le business à partir d’un blog.

Ça faisait déjà longtemps que je voulais faire autre chose de ma vie.

Travailler au même endroit pendant 30 ans n’a pas été un calvaire.

Je dois beaucoup à ce métier.

La routine quotidienne provoque l’ennui.

Il arrive un moment où on se pose des questions sur sa vie.

Même si les alternatives ne sont pas toujours évidentes.

À l’époque, je n’avais plus de projet en cours.

Je venais de finir de retaper ma maison et je n’avais plus de site en construction.

Le blogging est donc arrivé à un moment où j’avais un peu de temps.

Quinze jours après la première vidéo, j’ai créé ce blog en parallèle de mon job.

Une fois le blog à peu près présentable, il était temps d’écrire un premier article.

Je n’avais aucune idée de ce que j’allais raconter.

Le seul sujet que je connaissais, c’était l’affiliation.

C’est sur ce sujet que j’ai créé mon premier post.

Avec l’objectif d’atteindre 3 000 mots.

Un vrai challenge pour moi qui n’avait jamais rien écrit.

Il m’a fallu une semaine complète pour le rédiger.

Date à laquelle je devais à nouveau écrire si je voulais pouvoir publier la semaine suivante.

J’avoue que l’expérience à était douloureuse pendant un moment.

Simplement parce que je me mettais une pression pas possible pour écrire un article qui répond aux critères d’un bon référencement.

La vérité ?

Ça a marché.

La plupart de mes premiers articles sont arrivés dans le top sur des requêtes très concurrentielles.

Mais un an plus tard…

À côté de ça, j’ai créé la chaîne YouTube pour le business en ligne sur laquelle je publie une fois par semaine.

Écrire un article par semaine et tourner une vidéo en plus de son travail prend énormément de temps.

Ça ne laisse pas beaucoup de marge pour s’occuper réellement des choses importantes pour son business.

À savoir, trouver des clients et proposer des produits.

La plupart du temps, on se compare aux personnes que l’on voit autour de nous.

Pour ma part, je n’ai personne dans mon entourage proche qui soit entrepreneur dans le web.

Ma seule référence des entrepreneurs du business en ligne, c’est ce que je lis sur les blogs, entends dans les podcasts ou vois dans les vidéos.

Et il est possible que ce soit le cas pour toi aussi.

Le point commun que l’on retrouve partout,

C’est qu’ils bossent à plein temps sur leur projet.

Pourquoi je te parle de tout ça ?

Pour te faire comprendre qu’il faut savoir relativiser.

Ne pas se sentir bon à rien quand les résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances à l’instant T.

Si tu veux un château, pose d’abord une brique.

Si chaque jour tu emploies ton temps à créer quelque chose d’utile pour ton business…

…Que tu ne perds pas ton temps dans objectifs sans fond.

Alors quoiqu’il arrive, tu progresseras.

J’ai mis plus d’un an avant de créer une formation.

Parce qu’avant d’apprendre aux autres, il faut apprendre soi-même.

Et le blogging n’est pas le job le plus simple.

C’est une multitude de métiers et de compétences reliées les unes aux autres.

Il n’y a pas de miracle, il faut un temps pour apprendre.

Apprendre par soi-même ou en se formant.

Mais la chose et sûr….

La rédaction d’un premier article ou la création d’un blog WordPress pour ton business en ligne ne doit pas être une excuse.

Créer un blog n’a jamais été aussi simple et si tu le veux vraiment, une recherche rapide sur YouTube te prendra par la main.

Tu n’as pas besoin de savoir coder.

J’ai posté toute la méthode sur ma chaîne et j’ai créé une formation dédiée à la création des bases de ton blog pour un prix réduit.

Si tu le veux vraiment et que tu ne cherches pas de fausses barrières, tout est à ta portée.

Tu peux même trouver une personne pour le faire à ta place sur des sites comme 5euros.com ou Fiverr.

Tu ne sais pas sur quoi parler dans ton premier article ?

Parle de toi.

Explique ce qui t’a poussé à créer un blog sur le thème que tu as sélectionné.

Ne t’attends pas à une ruée de fans au premier article.

Ce ne sera pas le cas.

Dis-toi que rien n’est gravé dans le marbre.

Si plus tard tu trouves que ton article n’est pas à la hauteur, supprime-le.

Au début, l’article ne doit pas te poser problème.

Le but n’est pas d’écrire une thèse universelle, mais de te faire la main sur la rédaction.

De toute façon, tu en auras certainement honte plus tard.

Comme tu auras honte de tes premières vidéos YouTube.

Mais ce n’est pas grave.

C’est en forgeant qu’on devient forgerons comme dit le proverbe.

Au départ je mettais une semaine pour écrire un article,

Maintenant cela me prend entre 2 et 4 heures avec la mise en page.

Ça n’aurait jamais été le cas si je n’avais pas publié plus d’une centaine d’articles.

Se sentir illégitime est souvent un frein.

La plupart du temps c’est que l’on doute de ses compétences et du réel intérêt qu’elle procure.

Pourtant si tu blogues sur quelque chose que tu aimes ou/et que tu connais il n’y a aucune raison.

Tu ne seras pas le meilleur, tu ne seras pas le plus mauvais non plus.

Tu en sais certainement plus que la plupart des personnes.

C’est simplement que tu ne le réalises pas.

Par exemple, je sais qu’il faut mettre de l’essence dans une voiture pour avancer.

C’est à peu près tout ce que je connais en mécanique.

Par contre, je peux te construire n’importe quel meuble sans faire de plan.

Car j’ai une vision en trois dimensions des choses.

On a chacun des qualités et des défauts.

Pour combler les défauts, il y a toujours des solutions.

Si tu doutes, achète deux ou trois bouquins sur le sujet pour progresser.

Contente-toi simplement de parler de ce que tu connais.

Si tu veux te rassurer, parle de ce sujet à quelqu’un.

Tu te rendras compte que tu sais lui apprendre des choses qu’il ne connait pas.

Les personnes n’attendent pas que tu sois une encyclopédie vivante.

À partir du moment où tu réponds efficacement de manière simple à un problème,

Tu seras vu comme la personne qui comprend ce problème.

Il n’y a rien de plus compliqué.

La première chose qu’on apprend à un guitariste n’est pas de jouer avec ses dents comme Jimmy Hendrix.

Mais simplement d’accorder la guitare pour qu’elle produise du son.

Le blogging c’est long, c’est dur, mais c’est super.

La première chose qu’il faut te poser comme question c’est…

Pourquoi tu tiens à le faire ?

Est-ce la seule manière de le faire ?

Quelle méthode je préfère employer pour le faire ?

Si la raison est suffisamment forte, alors…

Créer un blog pour un business en ligne, écrire ton premier article ou te lancer ne te posera pas de problème.

Au pire, créer un blog et échouer n’est pas perdre sa vie, mais simplement perdre un peu de son temps.

À toi de te poser et de te demander si le risque en vaut la peine.

Si tu veux de l’aide pour créer ton blog, j’ai créé une formation pour cela.

Clique sur le bouton pour commencer ton business en ligne.

Le business en ligne - se lancer vraiment
Le business en ligne – se lancer vraiment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *